Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Affaire Margaux Pinot : Roxana Maracineanu prend clairement position

Par David Contreras Rédacteur
Addict aux séries sur les vampires et les zombies, il connaît tout sur vos stars préférées, avec une petite préférence pour ce qui se passe outre-Atlantique. S’il a le sang chaud des Espagnols, il garde tout de même son humour bien français et ne recule jamais devant un jeu de mot bien senti.
14 photos
La ministre déléguée aux Sports, Roxana Maracineanu a commenté l'affaire qui agite le monde du judo depuis plusieurs jours et elle a choisi son camp entre Margaux Pinot et son ancien compagnon, Alain Schmitt.

On ne parle plus que de cette affaire depuis quelques jours dans le monde du sport et du judo en particulier. Depuis la violente altercation qui a opposé Margaux Pinot et son compagnon et entraîneur depuis plusieurs années, Alain Schmitt, les suites de l'affaire font les gros titres de la presse française. Après une bataille de conférences de presse avec des versions diamétralement opposées dans la journée d'hier, c'est désormais à la ministre déléguée aux Sports, Roxana Maracineanu, de prendre position dans cette affaire.

S'il semble difficile de connaître la vérité puisque les deux sportifs s'opposent sur les faits intervenus le week-end dernier du côté du Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis) et qu'il s'agit comme souvent de parole contre parole, Roxana Maracineanu a néanmoins tenue à s'exprimer sur l'affaire, dans des propos rapportés par Le Parisien. Et dans son combat pour la vérité, Margaux Pinot peut compter sur l'ancienne nageuse de 46 ans qui se dit "en soutien de Margaux qui, pour moi, est clairement victime dans ce qui s'est passé".

Des paroles fortes de la part de la ministre, qui n'a néanmoins pas cherché à dépasser son rôle dans cette affaire. "Vu la procédure qui est en cours et l'indépendance de la justice, dans ma position de ministre je ne peux pas m'exprimer sur la procédure qui est en cours", indique-t-elle au préalable. Si un premier jugement a accordé la relaxe à Alain Schmitt, le parquet a fait appel de la décision du tribunal de Bobigny et l'affaire devrait être rejugée dans les prochains mois, devant la cour d'appel de Paris cette fois-ci.

Rappel des faits

L'altercation entre la judokate de 27 ans, médaillée d'or aux derniers JO de Tokyo et Alain Schmitt à eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche dernier dans l'appartement de Margaux Pinot. Après une violente altercation entre eux, les policiers sont appelés au domicile de la jeune femme vers 2h30 du matin. L'homme est alors placé en garde à vue avant d'être jugé en comparution immédiate par le tribunal de Bobigny. Le tribunal choisit la relaxe pour l'ancien judoka qui devait partir entraîner l'équipe nationale féminine d'Israël. Depuis l'affaire a pris un tournant médiatique sans précédent, et des figures du judo français comme Teddy Riner ou Clarisse Agbegnenou ont affiché leur solidarité envers Margaux Pinot

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image