Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Albert Ebossé : Mort à 24 ans du footballeur, tué par un jet de projectile...

5 photos
Lancer le diaporama
Albert Ebossé évoque son arrivée réussie au JS Kabylie en 2013. Quelques mois plus tard, il sera tué par un pavé jeté des tribunes lors de défaite de son équipe à domicile (2-1) alors qu'il avait été buteur ce soir-là. Il avait 24 ans.  

Chants racistes, bagarres entre supporters... Habitué à connaître certains débordements, le monde du foot vient cette fois de vivre un incident particulièrement tragique. Attaquant camerounais du JS Kabylie, Albert Ebossé (24 ans) est mort samedi soir des suites d'un... pavé lancé des tribunes à l'issue de la défaite à domicile de son club, comme l'a annoncé l'agence de presse APS. Au cours de ce match, il avait été l'unique buteur de son équipe...

Touché à la tête, Albert Ebossé a finalement succombé à ses blessures à l'hôpital de Tizi Ouzou en Kabylie (110 km à l'est d'Alger). Buteur de son équipe, il n'a pas pu éviter un des projectiles envoyés par les "supporters" du JSK, mécontents de voir leur équipe se faire battre dans leur enceinte 2-1 par l'USM Alger lors de ce match comptant pour la 2e journée du championnat. Les joueurs ont été visés alors qu'ils regagnaient le vestiaire.

Arrivé en 2013 au JSK, après avoir joué en Malaisie et au Cameroun, Albert Ebossé avait emmené son équipe vers la finale de la Coupe d'Algérie 2014 avant de terminer vice-champion d'Algérie. Prolifique, il avait marqué pas moins de 17 buts lui permettant de devenir le meilleur buteur du championnat 2013-2014. De bonnes performances qui avaient attiré l'oeil des recruteurs européens en France, à Nantes et Montpellier, et en Espagne, des pays où il rêvait d'évoluer.

Face à ce terrible drame, les messages d'indignation mais aussi les hommages se sont multipliés sur les réseaux sociaux. La planète foot n'a également pas manqué de réagir, à l'image de Rolland Courbis, ex-coach de l'USM Alger. "Je le connaissais très bien (...) C'est un super mec, adorable. C'est un amour de mec, un joueur costaud comme pas possible. C'est un gars généreux, volontaire, athlétique", s'est souvenu l'entraîneur de Montpellier sur RMC, qui a rappelé avoir de son côté reçu un... robinet sur le poignet en Algérie, où le ministère de l'Intérieur vient d'ordonner l'ouverture d'une enquête judiciaire sur ce décès. Pour que ce crime odieux soit puni et ne se reproduise plus jamais sur un terrain de football.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel