Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Amel Bent : Cette "demande" qu'elle a fait par dévotion pour Johnny Hallyday

9 photos
Lancer le diaporama
Invitée de "C'est au programme" pour faire la promotion de son album "Demain", jeudi 4 juillet 2019, Amel Bent a évoqué sa collaboration avec Johnny Hallyday sur l'album hommage "On a tous quelque chose de Johnny".

De passage dans C'est au programme le jeudi 4 juillet 2019, Amel Bent (34 ans) a évoqué sa collaboration avec Johnny Hallyday sur l'album de reprises On a tous quelque chose de Johnny, sorti en novembre 2017. À l'époque, la pétillante chanteuse était enceinte de sa fille Sofia (3 ans) et s'était promis de faire une pause dans sa carrière musicale le temps de sa grossesse. Mais comme elle le dit si bien, une sollicitation de Johnny, ça ne se refuse pas.

"Il y a eu une demande un peu particulière de Johnny Hallyday, qui participait lui-même à cet album hommage et a choisi les artistes qui allaient participer à cet album. Je faisais donc partie de cette liste un peu restreinte", explique Amel Bent, récemment de passage chez Purepeople pour parler de son dernier album. "Quand on a une demande de Johnny Hallyday, on ne dit pas non", remarque avec le sourire Sophie Davant. "Non, je n'ai pas du tout hésité ! J'ai même fait quelque chose que je ne voulais absolument pas faire, j'ai chanté enceinte. Je ne voulais pas mélanger en fait. Je n'avais pas envie", poursuit la mère de famille.

"En plus il me demandait de chanter Que je t'aime, qui est une chanson très puissante, où on sent que ça bouge à l'intérieur. Je me suis dit qu'il fallait y aller, même avec mon petit bébé dans le ventre. Il fallait envoyer cette chanson, derrière le micro. C'était bizarre ! C'était étrange, j'ai senti que ma petite fille à l'intérieur se crispait, genre 'mais qu'est ce qu'elle fait ma mère ? C'est pas l'heure j'ai encore quelques mois de tranquillité'. C'était particulier, mais en tous cas c'est un souvenir inoubliable", se rappelle Amel Bent.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel