Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Anne Roumanoff accro aux séances de voyance : " J'en ai consulté un peu trop " (EXCLU)

Par Yohann Turi Rédacteur
La rage de Xena la guerrière. La sensibilité de Dawson. Le coeur à vif d’Hartley. Bon au pieu comme Buffy…. Après avoir grandi dans une petite maison, dans la prairie bien sûr, Yohann Turi est monté s’installer en la capitale pour devenir un vrai prince de Bel-Air ! Et si demain lui appartenait ?
12 photos
Anne Roumanoff revient en force avec de nouveaux sketchs, sur la scène de Bobino, d'abord, puis avec 95 dates en tournée ensuite. Dans son spectacle "Tout va presque bien", elle évoque la Covid, le divorce, les sites de rencontres... et son étrange addiction aux séances de voyance !

Purepeople : Vous évoquez de nombreuses thématiques dans votre spectacle "Tout va presque bien", dont les sites de rencontres. C'est basé sur du vécu ?

Anne Roumanoff : C'est le vécu de mes copines, qui m'ont raconté beaucoup d'histoires dont je me suis inspirée. Il y a des choses que j'ai inventé, il y a du réel. Quand je fais un sketch, je ne cherche pas à raconter systématiquement ma vie sur scène. Mais par exemple, je trouvais bien de parler du fait que j'ai divorcé. J'ai bien vu dans les réactions, dans la salle, que ça parlait aux spectateurs. Et c'est ça qui m'importe.

C'est quoi, d'ailleurs, le secret d'un divorce réussi ?

Ha, si je le savais... non, mais le but de mon livre Divorcée et Joyeuse, c'était de dire aux gens que la séparation n'est pas un drame. Ce n'est pas parce qu'on souffre qu'on ne peut pas rire. L'humour repose souvent sur les problèmes, on ne fait pas rire avec "Ils se marièrent et ils vécurent heureux". On souffre d'abord, et après on en rit. C'est ce que j'ai essayé de faire avec le divorce, et ça a trouvé un écho puisque des gens m'ont remercié.

8 photos

Vous êtes maman de deux filles, Alice et Marie, est-ce qu'elles songent à prendre la relève ?

Elles sont dans le domaine artistique toutes les deux mais elles ne sont pas du tout comique ! Elles sont très drôles, bien sûr, mais elles ne sont pas dans le métier. Je n'ai pas le droit d'en dire plus sinon je me fais gronder... à chacun sa vie !

Vous qui parlez voyance dans vos sketchs, qu'est-ce que vous prévoyez pour l'avenir ?

J'ai consulté beaucoup de voyantes quand j'avais des incertitudes dans la vie. Un peu trop d'ailleurs. Du coup j'en ai fait un sketch, où je fais monter un homme sur scène et je lui fais une séance. J'espère qu'on est en train de sortir de cette période mais c'est vrai qu'on sent les gens sur les nerfs, on sent que tout peut se passer. Ca a été éprouvant et surtout on n'arrive pas à savoir si c'est terminé. On n' arrive pas à se détendre, tout ça nous a un peu secoué le carafon...

Toute reproduction interdite sans la mention de Purepeople.com. Propos recueillis par Yohann Turi.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image