Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Arielle Dombasle a risqué la prison : "Je devais énormément d'argent..."

11 photos
Lancer le diaporama
Arielle Dombasle dans Thé ou Café, le 13 novembre 2016
La star, glamour et chic, a elle aussi déjà connu des fins de mois difficiles...

Arielle Dombasle a beau avoir aujourd'hui un train de vie plutôt confortable, tout n'a pas toujours été rose pour elle. En effet, bien que née dans une famille aisée, la star a connu de sacrés soucis financiers... à cause d'un homme !

Interrogée par Catherine Ceylac dans l'émission Thé ou Café pour la sortie de son nouveau disque en commun avec Nicolas Ker intitulé La Rivière atlantique, Arielle Dombasle a donc fait une confidence étonnante sur une période de sa vie au cours de laquelle elle était dans la panade. "À un moment donné, je me suis mise dans une configuration où je devais énormément d'argent à beaucoup de gens. J'avais des dettes énormes, énormes, énormes. Et je suis presque allée en prison à cause de ça. Mais, ce n'était pas de mon fait", a-t-elle raconté. Et la star d'ajouter : "C'était il y a longtemps ! C'est parce que j'aimais quelqu'un qui était très très très pauvre et qui m'a ruinée, voilà. Et qui a ruiné aussi ma grand-mère. Mais c'est comme ça..."

Arielle Dombasle, qui n'a pas donné le nom de cet ex-amoureux, a été mariée au médecin Paul Albou de 1976 à 1985, elle est aujourd'hui mariée au philosophe et romancier Bernard-Henri Lévy depuis 1993. La star a toutefois ajouté qu'en dépit de son train de vie plus cossu que la moyenne, elle ne ressent aucune différence avec ceux qui ont moins d'argent qu'elle. "Je ne me sens pas du tout décalée. Peut-être que les gens me voient décalée mais moi je ne me sens pas du tout décalée", dit-elle. Toutefois, toujours aussi loufoque, elle confesse quand même ne pas aller au supermarché même si elle l'a fait à une époque quand elle vivait au Mexique. Pour elle, les chariots des magasins sont surtout utiles pour faire de bons travelling au cinéma !

Thomas Montet

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel