Arthur brise le silence sur son exil fiscal : ''Oui, j'échappe à l'ISF !''
Publié le 25 juin 2015 à 09:53
Par Joachim O.
Arthur à Paris le 26 novembre 2014. Arthur à Paris le 26 novembre 2014.© BestImage
Arthur sur le tournage de Rock'n'roll Circus sur TF1, le 12 mai 2015.
Arthur à Paris, le 18 septembre 2013.
Arthur à Paris en février 2014.
L'animateur Arthur à Paris le 26 novembre 2014.
Arthur à Paris le 26 novembre 2014.
Arthur à Paris le 26 novembre 2014.
Arthur à Paris le 26 novembre 2014.
Arthur à Paris le 26 novembre 2014.
Arthur à Paris en février 2014.
La suite après la publicité

Adulé par les uns pour ses émissions produites avec talent, critiqué par les autres qui voient en lui l'incarnation de l'arrogance et de l'antipathie à la télévision, Arthur est un animateur clivant. Son passage dans Rendez-vous en terre inconnue l'an dernier aurait pu contribuer à humaniser le businessman. Le hasard en a décidé autrement puisqu'en plein tournage de l'émission éclatait le scandale de l'exil fiscal en Belgique de ce grand nom du paysage audiovisuel français.

Interviewé par nos confrères de Paris Match (édition en kiosques le jeudi 25 juin), Jacques Essebag, dit Arthur, revient sur ce bad buzz et livre sa vérité sur la question. Au moment où le scandale retentit, l'animateur-producteur est déjà résident belge depuis un an, comme il l'affirme. Auparavant, il vivait outre-Atlantique. "Cela fait huit ans que je ne vis plus en France. Quand j'habitais aux États-Unis, ça ne dérangeait personne. Les raisons de mon départ relèvent de l'intime. Entre nous, un exil fiscal aurait été plus malin quand j'ai vendu ma société, en 2006, et touché un gros chèque", insiste-t-il avec ironie, sans toutefois préciser si ce choix découlait d'un devoir éthique vis-à-vis de la France.

Il admet cependant aujourd'hui échapper à l'impôt sur la fortune grâce à sa domiciliation en Belgique. "Je ne fais rien d'illégal. Je suis comme ces deux millions de Français non résidents, dont certains sont très connus. Pourquoi s'acharne-t-on sur moi ? (...) Toutes mes sociétés payent leurs impôts en France. Alors, oui, j'échappe à l'ISF mais je vous promets que je n'ai pas quitté mon pays pour ça !", affirme-t-il ensuite.

Ce désamour qui tourne à l'acharnement selon le principal intéressé est d'autant plus incompréhensible pour lui que règne en France une véritable hypocrisie autour de la fiscalité. Et d'illustrer son propos par un exemple assez concret : "Le président de la République est allé s'asseoir dans les gradins de la Coupe Davis pour soutenir des joueurs français qui ne vivent plus en France depuis des années. Quelle hypocrisie !", s'indigne-t-il enfin, clôturant le sujet.

Joachim Ohnona

Entretien à retrouver en intégralité dans le Paris-Match n°3449 en kiosques le jeudi 25 juin 2015

À propos de
Mots clés
Télé Émission télé TF1 Interview People France
Tendances
Voir tous les people
Sur le même thème
"Vingt jours à saigner et à vomir" : Un joueur du PSG victime d'un virus qui l'a terrassé et lui a fait perdre 8 kilos
"Vingt jours à saigner et à vomir" : Un joueur du PSG victime d'un virus qui l'a terrassé et lui a fait perdre 8 kilos
19 mars 2024
Disparition de Mélodie à Marseille : son corps a été retrouvé, un homme en garde à vue a avoué le meurtre play_circle
Disparition de Mélodie à Marseille : son corps a été retrouvé, un homme en garde à vue a avoué le meurtre
15 décembre 2023
Les articles similaires
EXCLU Mégane (Koh-Lanta 2024) : Son compagnon Nicolas confondu avec un candidat, l'aventurière obligée d'intervenir !
EXCLU Mégane (Koh-Lanta 2024) : Son compagnon Nicolas confondu avec un candidat, l'aventurière obligée d'intervenir !
10 mai 2024
EXCLU "Ils mentent !" : William (Koh-Lanta 2024), hors de lui, règle ses comptes avec son équipe !
EXCLU "Ils mentent !" : William (Koh-Lanta 2024), hors de lui, règle ses comptes avec son équipe !
28 février 2024
Dernières actualités
Dernières news