Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Aurélie Pons (Danse avec les stars) rend un bouleversant hommage à son papa : larmes et standing-ovation

Par Amal Benaim Rédactrice
Quand elle n’écrit pas, Amal aime jardiner ou siroter une petite tisane en rêvant de son prochain séjour au Maroc, terre de ses origines. Folle de patisserie, bien qu’elle ne sache pas suivre une recette correctement, Amal est une gourmande qui contemple le monde des célébrités du haut de son...1 mètre 50 !
16 photos
Aurélie Pons a perdu son père en début de semaine. La comédienne de 25 ans lui a rendu un bel hommage durant le prime de ce vendredi 15 octobre dans "Danse avec les stars", avec un paso doble rock'n'roll. La candidate a eu des mots très forts pour son papa, son premier fan et a eu droit à une standing-ovation pour sa prestation. Denitsa Ikonomova n'a pas su contenir ses larmes.

C'est le coeur lourd mais tout de même le sourire aux lèvres qu'Aurélie Pons a participé au prime de Danse avec les stars, ce vendredi 15 octobre. La comédienne de 25 ans a perdu son père, son premier fan, en début de semaine. Une triste nouvelle qu'elle a partagé via son compte Instagram. Mettant son immense chagrin de côté, l'actrice qui incarne Salomé Dekens dans le feuilleton Ici tout commence est venue danser, comme pour saluer la mémoire de son père, qui ne ratait pas une émission. Aux bras de son partenaire Adrien Caby, elle a offert au public et au jury de DALS un paso doble sur un titre très rock'n'roll. Toute de rouge et noir vêtue, Aurélie Pons s'est montrée énergétique, souriante et concentrée. A la fin de la danse, le binôme a eu droit à une standing-ovation.

"Je suis sûre que mon papa est fière de moi", a déclaré la jeune femme un peu essoufflée. Un bel hommage à son "paupé", comme elle le surnommait. Camille Combal a même salué le courage d'Aurélie Pons et a souligné qu'elle n'avait eu droit à "aucun traitement de faveur", qu'elle a dansé ce qui était prévu et qu'elle a accepté d'être notée, comme d'habitude. Denitsa Ikonomova n'a pas réussi à contenir ses larmes et a pris la jolie jeune fille dans ses bras. "Tu es une guerrière", lui a-t-elle dit. Gérémy Crédeville et Wejdene ont également été très émus.

Durant les préparations, Aurélie Pons a confié, face caméra : "Cette semaine a été difficile pour moi et ma famille car j'ai perdu mon papa. J'ai décidé de continuer de danser encore plus et je voudrais lui rendre hommage". Et elle a pu compter sur le soutien d'Adrien Caby. Encouragée par ses collègues et poussée par son envie de rendre fière les siens, elle a trouvé la force de poursuivre l'aventure DALS malgré le deuil. En couple avec le mannequin Carlos Romero, la jolie blonde de nature souriante a pu trouver du réconfort auprès de lui.

Ce cinquième prime était plein d'émotions pour tous les candidats. Le chanteur Tayc a dansé sur le titre Formidable de Stromaé avec Fauve Hautot, une chanson qui lui a rappelé ses débuts difficiles dans l'univers de la musique. Lucie Lucas, qui a dansé une rumba avec Anthony Colette, a eu droit à une visite spéciale : celle de ses deux filles !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image