Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Baptême du prince George : Tollé pour la BBC, pas trop concernée...

15 photos
Lancer le diaporama
Baptême du prince George, fils du duc et de la duchesse de Cambridge, le 23 octobre 2013 à Londres. Les médias ont allègrement couvert l'événement, mais la BBC s'est montrée trop peu concernée au goût de certains.

Si les kiosques britanniques débordaient d'enthousiasme et de dentelle, avec à la une de leurs quotidiens le petit prince George de Cambridge dans sa robe de baptême, la cérémonie qui a fait du premier enfant du prince William et de la duchesse Catherine, mercredi dernier, un héritier habilité à occuper le trône n'a pas unanimement passionné.

Certains observateurs s'en sont d'ailleurs offusqués, et n'ont pas manqué d'épingler les contre-venants à la liesse générale, en particulier... la BBC. La société de production et de diffusion audiovisuelle historique, fleuron britannique et ogre des audiences, s'est contentée d'une poignée de secondes consacrées au baptême royal à la fin des bulletins d'information du soir de BBC1, des journaux de trente minutes à 18 heures et 22 heures, utilisant un bref reportage enregistré à l'avance et énumérant les invités présents à la chapelle royale du palais Saint James. Et elle l'a carrément oublié dans son rendez-vous nocturne avec l'actu sur BBC2, Newsnight, à 22h30. Pas même une mention ! En revanche, le programme proposait une interview du comédien Russell Brand, à l'occasion de sa collaboration au nouveau numéro de la revue New Statesman en tant que rédacteur en chef invité : l'occasion pour lui d'exprimer à nouveau ses appels à la "révolution" et ses idéaux altermondialistes.

Jusque dans les rangs de la classe politique, la bourde a été relevée. Le député conservateur Andrew Rosindell, par exemple, s'est dit consterné : "La BBC est le diffuseur national. Un événement tel que celui-ci aurait dû recevoir un traitement plus important. Les gens auront été bien surpris de voir que c'était un sujet du genre "et pour finir", sachant que cette case est d'ordinaire réservée aux sujets non-sérieux." À moins de considérer que la place juste avant le bulletin météo est de premier choix... Le Daily Mail a même noté que parmi les thèmes traités avant le baptême figuraient même l'histoire d'une araignée venimeuse dans une école du Gloucestershire et un reportage sur une période de tolérance envers les automobilistes de cinq minutes pour les dépassements de la durée de stationnement.

"Je suis déçu de la manière dont la BBC a couvert le baptême royal, a renchéri son homologue Michael Ellis, qui est un moment important dans la vie de la nation. La monarchie est une institution aimée dans ce pays. Elle bénéficie de plus de soutien que la plupart des autres aspects de la vie politique de notre nation. C'est la première occasion formelle qui voyait trois héritiers au trône réunis depuis plus de 100 ans. Le public veut le voir et en entendre parler autant que possible. C'est dommage que la BBC ait choisi de le reléguer au rang de broutille."

À l'inverse, sa concurrente ITV avait choisi de conférer une place de choix au baptême royal dans ses journaux du soir, traitant le sujet en trois minutes d'images chaudes en deuxième partie de programme, juste après la pub, au moment crucial pour la relance de l'intérêt des téléspectateurs. Et du côté de la presse papier, sept grands quotidiens nationaux en faisaient leur une, ce que le député Rob Wilson a perçu comme la réponse des journaux au désir de leur lecteurs de marquer convenablement l'événement.

Selon un porte-parole de la BBC, qui a répliqué dès le jeudi, satisfaire au mieux son audience est également ce que la BBC a cherché à faire : "La BBC a fourni un traitement exhaustif du baptême royal via toutes ses plates-formes, y compris en live sur la chaîne BBC News, ainsi qu'une série de reportages dans les bulletins télé, radio, et sur Internet. Le baptême figurait dans les titres des bulletins de la BBC1 à 18h et 22h, avec un récit complet de notre correspondant royal Nick Witchell. Il y avait plusieurs sujets d'actualité majeurs hier, comme la suppression de nombreux emplois suite à la fermeture du plus important site industriel d'Écosse ou l'annonce par David Cameron que le gouvernement va réviser les taxes vertes en réaction à la flambée des prix de l'énergie. Nous diffusons les reportages que nous estimons importants et dignes de l'intérêt du public." Quelques heures après, les portraits officiels du baptême, signés Jason Bell et réalisés à Clarence House dans la foulée de la cérémonie, étaient publiés. Pas sûr qu'on les ait vus dans les éditions du vendredi des bulletins des chaînes de la BBC.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image