Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Barack Obama: Le triste destin de la nounou transsexuelle du président américain

À la fin des années 60, Barack Obama vit à Jakarta avec sa mère Ann Durham et son second mari Lolo Soetoro et sa demi-soeur Maya. La famille engage Evie, un transsexuel, pour s'occuper de la cuisine et des enfants. L'Associated Press a retrouvé Evie : après le retour de la famille de Barack Obama aux États-Unis, elle avait plongé dans la prostitution. L'ancienne nounou, 66 ans aujourd'hui, vit dans un bidonville et raconte son triste destin. Un destin marqué par la répression militaire et religieuse contre les transsexuels indonésiens.

La mère de Barack Obama, Ann Durham, était anthropologue. À la fin des années 60, elle s'installe avec son époux et ses deux enfants à Jakarta en Indonésie. En 1969, au cours d'un dîner, Ann Durham goûte la cuisine d'Evie, âgée d'une vingtaine d'années. Elle lui propose un travail et Evie prendra vite soin du petit Barack, 8 ans. Ouvertement homosexuel, le jeune Evie est transsexuel, persuadé dans son for intérieur d'être une femme. À l'Associated Press, l'ancienne nounou raconte : "Barack était tellement jeune alors je ne l'ai jamais laissé me voir habillée en femme. Il m'a déjà vue essayer le rouge à lèvres de sa mère et ça l'a fait beaucoup rire."

Evie n'a pas su que le petit garçon dont elle s'occupait était devenu président des États-Unis avant de voir une photo de famille dans la presse. Son entourage l'a d'abord prise pour une folle avant que les habitants du quartier où vivait Obama ne confirment ses dires. "Elle était très populaire à l'époque dans le quartier, se souvient Rudy Yara qui habite toujours en face de l'ancienne maison des Obama. Elle était très gentille, patiente et attentionnée envers le jeune Barry." Barry étant le surnom qu'Evie donnait à Barack Obama.

Les choses se compliquent pour Evie quand le futur président quitte le pays. "J'ai essayé de trouver un boulot de serveuse, mais personne ne voulait de moi. J'avais besoin de me nourrir et trouver un endroit où vivre." Comme beaucoup de transsexuels indonésiens, Evie se tourne vers la prostitution. Elle vivote ainsi jusqu'en 1985. Les transsexuels sont très souvent chassés, harcelés et battus, ne serait-ce que par l'armée. Cette année-là, l'une de ses amies est battue à mort. Evie décide alors, contre sa nature, de vivre en tant qu'homme pour éviter toute répression de la part des soldats ou des musulmans intégristes de plus en plus sévères à leur encontre. "Je savais au fond de mon coeur que j'étais une femme, raconte Evie. Mais je ne voulais pas mourir. J'ai décidé d'accepter et j'ai vécu ainsi depuis, comme un homme."

Dans son bidonville à l'est de Jakarta, Evie collecte et s'occupe du linge sale pour gagner sa vie. Selon elle, la victoire d'Obama lui a donné pour la première fois une raison d'être fière : "Maintenant, à ceux qui me traitent de déchet, je réponds que j'ai été la nounou du président des États-Unis." Et Evie peut être fière, l'Associated Press rappelle qu'en 2010, Barack Obama nommait la première transsexuelle Amanda Simpson à un poste important au ministère du Commerce, puis en 2011, au Pentagone.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
Cécile Bois sans filtre avec ses filles : "En étant une femme, les choses sont parfois plus difficiles"
Cécile Bois sans filtre avec ses filles : "En étant une femme, les choses sont parfois plus difficiles"
Louane candide sur son premier chagrin d'amour : "J'ai eu de la rancoeur"
Louane candide sur son premier chagrin d'amour : "J'ai eu de la rancoeur"
Étienne Draber "s'est laissé mourir" : sa fille porte plainte et rencontre Brigitte Macron
Étienne Draber "s'est laissé mourir" : sa fille porte plainte et rencontre Brigitte Macron
Nikola Lozina prêt à se lancer en politique ? Le candidat de télé-réalité a reçu des "offres alléchantes"
Nikola Lozina prêt à se lancer en politique ? Le candidat de télé-réalité a reçu des "offres alléchantes"
Natasha St-Pier prof de yoga : son fils adepte mais pas son ex-mari, "j'ai pas réussi à l'initier"
Natasha St-Pier prof de yoga : son fils adepte mais pas son ex-mari, "j'ai pas réussi à l'initier"
Bernard Tapie et sa femme Dominique battu : leur fils s'adresse aux agresseurs et les menace
Bernard Tapie et sa femme Dominique battu : leur fils s'adresse aux agresseurs et les menace
Mathieu Johann opéré et "libéré de ce mal" qui le rongeait : photo après l'intervention
Mathieu Johann opéré et "libéré de ce mal" qui le rongeait : photo après l'intervention
Benjamin Biolay papa : Ses rares confidences sur sa fille Anna
Benjamin Biolay papa : Ses rares confidences sur sa fille Anna
Eddy Mitchell a participé à une réunion du Ku Klux Klan : "C'était chaud !"
Eddy Mitchell a participé à une réunion du Ku Klux Klan : "C'était chaud !"
Charlotte Casiraghi : Mannequin sublime pour Chanel, sous le soleil de Monaco
Charlotte Casiraghi : Mannequin sublime pour Chanel, sous le soleil de Monaco
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image