Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Barack Obama : Une pause sportive bienvenue, entre fierté et humour

8 photos
Lancer le diaporama

Une petite bouffée d'air frais pour Barack Obama... Le président américain, qui lutte au quotidien pour faire passer sa réforme de la santé après avoir connu un blocage lié au budget de l'État fédéral, a reçu à la Maison Blanche les Blackhawks de Chicago, les champions 2013 de la NHL, le championnat de hockey sur glace.

Comme le veut la tradition, Barack Obama reçoit chaque année les équipes sacrées dans leurs disciplines. Et pour la seconde fois, la ville natale du président était à l'honneur grâce aux Blackhawks, vainqueurs de la prestigieuse Coupe Stanley, le plus ancien trophée d'Amérique du Nord, pour la seconde fois en trois ans. L'occasion d'une rencontre amicale et détendue entre l'équipe et le président, ce dernier usant de son habituel humour dans ce genre de rencontre.

Quelques jours après avoir célébré Halloween en grande pompe, Barack Obama a donc rendu hommage aux siens le lundi 4 novembre avec un discours dont il a le secret. "Depuis que je suis en poste, nous avons accueilli plusieurs équipes championnes, de Boston à New York, en passant par Pittsburgh et Miami, mais depuis que je suis président, il n'y a qu'une seule équipe qui a offert un championnat à ma ville natale de Chicago. Et les Blackhawks l'ont fait deux fois", a confié avec un grand sourire le président avant d'ajouter, non sans ironie, faisant référence au dernier titre des Hawks, en 1961 : "Il faut garder en tête que les Cubs [une des équipes de base-ball de Chicago, NDLR] attendent [un titre] depuis 105 ans, alors 49, ça ne me semble pas trop mal. Heureusement, une autre Coupe Stanley est arrivée un peu plus rapidement."

Devant un parterre de représentants et d'élus de l'Illinois ravis, Barack Obama a poursuivi son hommage, remerciant les joueurs et le staff d'avoir rendu visite aux vétérans et soldats blessés du centre hospitalier de Walter Reed. Il a également mis en avant le geste d'Andrew Shaw, blessé au visage lors d'un match et qui avait reçu quelques points de suture. Points qu'il avait mis aux enchères par la suite, récoltant ainsi la somme de 20 000 dollars pour la Fondation V qui finance la recherche contre le cancer. Ce qui fera dire à Barack Obama, incrédule : "Ce qui soulève la question : qui achète des sutures ??"

Avant de recevoir son maillot floqué à son nom de l'équipe championne en titre et de prendre la pose au milieu des joueurs, Barack Obama a lancé un appel aux autres équipes de Chicago : "Aux Bulls, Bears, Cubs et White Sox - mon mandat est limité, alors vous devez vous bougez. Je dois vous rencontrer ici très bientôt. Les championnats appartiennent à Chicago. Alors merci aux Blackhawks de l'avoir rapportée à la maison. Merci d'avoir rapporté la Stanley Cup."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel