Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Benjamin Castaldi bouleversé : son bébé Gabriel menacé d'être "éventré"

7 photos
Lancer le diaporama
La séquence avec René Malleville ne passe décidément pas. Benjamin Castaldi, accusé de s'être insensiblement moqué du chroniqueur, est depuis harcelé sur la Toile et sa famille menacée de mort. Vendredi soir, c'est très bouleversé qu'il s'est exprimé dans "Touche pas à mon poste".

Blessé par le comportement de Benjamin Castaldi à son égard dans Touche pas à mon poste, le 18 novembre dernier, René Malleville a décidé de lâcher son rôle de chroniqueur. Depuis, le Marseillais de 73 ans est majoritairement soutenu par les internautes, lesquels ont décidé de faire le procès de Benjamin Castaldi sur la Toile. L'animateur est aujourd'hui harcelé et reçoit même des menaces de mort. Mais le pire à ses yeux, c'est que sa famille est elle aussi ciblée par les messages des détracteurs, comme il l'a confié jeudi dernier.

Force est de constater que sa première mise au point n'a pas convaincu les internautes de battre en retrait. Ainsi, il a décidé de prendre encore une fois la parole vendredi 20 novembre. "Rendez-vous ce soir dans Touche pas à mon poste pour parler du harcèlement. On en est là. Déjà il a fallu s'excuser d'avoir eu un fou-rire, d'avoir fait son métier d'amuseur. Ensuite, ça a déchaîné des centaines de messages haineux, de mort, ignobles, je vais pas porter plainte pour l'instant parce que je pense que la justice française a autre chose à foutre que de s'occuper de ce genre de problèmes déclenché par des abrutis. En revanche, ce qui me dérange le plus c'est par rapport au harcèlement que subissent mes enfants et ma femme sur les réseaux. Allez-y sur moi, c'est pas grave, j'ai 20 ans de métier, mes enfants et ma femme ça me dérange beaucoup beaucoup plus, parce que eux sont vraiment traumatisés", a-t-il fait savoir via sa story Instagram.

Et en effet, Benjamin Castaldi a débarqué en fin d'émission pour témoigner de la haine dont il fait l'objet. "Ce que j'ai vu sur les réseaux c'est au-delà de ce qu'on peut imaginer. Parce que j'ai ri, des abrutis, des crétins menacent (...) Parce que j'ai eu un fou rire, parce que je suis là pour amuser les gens, et pour rire, je me fais chier dessus. Ça c'est pas très grave. Mais ma famille, mes enfants, on parle de l'âge de René qui a 73 ans, moi j'ai Julien et Simon qui ont une grand-mère qui n'est pas dans le métier, qui a 76 ans, qui est abonnée à 2 comptes. Elle appelle en larmes, elle dit 'mais, qu'est-ce qui se passe ? On veut tuer mes enfants ?'", a-t-il confié, dans tous ses états.

Et pour lui de révéler les messages horribles qu'il a reçu : "On m'a dit 'on va éventrer ton petit dernier', 'on va buter ta famille', 'on va te faire la peau connard', c'est aussi court que ça. (...) Faut savoir ce que c'est le harcèlement. Qu'on touche mes enfants ça fait de la peine; ma femme elle était en colère; je vous dis franchement, je me suis excusé auprès de René, mais on en est là aujourd'hui. Il faut s'excuser parce qu'on rigole ?"

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image