Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

René Malleville quitte TPMP : en larmes, il règle ses comptes

12 photos
Lancer le diaporama
René Malleville confirme son départ de "Touche pas à mon poste", sur C8
C'est une histoire qui est allée trop loin. Blessé par le comportement de Benjamin Castaldi et Jean-Michel Maire, René Malleville est venu une ultime fois sur le plateau de "Touche pas à mon poste", jeudi 19 novembre, pour s'expliquer avec ses rivaux. Il a également confirmé qu'il quittait la bande.

Mercredi 18 novembre, René Malleville était furieux. Son intervention concernant le professeur Didier Raoult a été tournée en dérision par Benjamin Castaldi et Jean-Michel Maire dans Touche pas à mon poste (C8), de quoi irriter le chroniqueur qui avait alors menacé de quitter le plateau. S'il est finalement resté, il a annoncé sur Facebook après l'émission qu'il ne souhaitait plus faire partie de la bande. Le lendemain, Cyril Hanouna a convié l'homme de 72 ans afin qu'il s'explique avec l'époux d'Aurore Aleman et Jean-Michel Maire.

"Bonsoir Cyril, je m'excuse mais demain est mon dernier jour. Marre de cet abruti de Castaldi et de Jean-Michel. Si tu n'étais pas là, ils seraient personne. Au début, allez, c'était un bizutage, mais là ça va plus. J'ai 73 ans, j'ai eu une vie trépidante, respecté par tout le monde, je ne viens pas dans ton émission pour qu'on me prenne pour un con. A Marseille, ils m'idolâtrent mais commencent à se demander ce que je fous là. J'ai une famille, une femme, trois enfants et cinq petits enfants qui ont eu une putain de haine, je te dis pas. Je préfère arrêter avant de faire une connerie (...) Je préfère en rester là !", a écrit René Malleville sur le réseau social mercredi. Ne souhaitant pas que son chroniqueur parte dans ces conditions, il l'a invité le lendemain dans l'espoir de le faire changer d'avis.

Larmes et menaces de mort

Après que chaque chroniqueur présent sur son plateau a donné son avis sur le sujet, René Malleville, Benjamin Castaldi et Jean-Michel Maire ont fait leur entrée sur le plateau. L'occasion de découvrir que 'Benji" a quitté les réseaux sociaux car il a été assailli de messages d'insultes et de haine. Sa famille a notamment été menacée de mort. "Parce que j'ai ri, on m'a menacé de mort ? Là je ne suis pas d'accord. Avec ton message, tu ne t'en es pas rendu compte, tu as déclenché le feu nucléaire. Et moi je ne suis pas ici pour me faire insulter ou menacer de mort", s'est-il notamment agacé. Et d'ajouter qu'il regrette s'il l'a blessé avec son comportement. "On est une famille, on est là pour déconner. Mais on ne peut pas se faire menacer et insulter parce qu'on rit", a-t-il conclu. De son côté, Jean-Michel Maire ne s'imaginait pas que cela aurait pris de telles proportions.

Pourtant, René Malleville a bel et bien été blessé. En larmes, il a expliqué : "J'ai beaucoup discuté avec ma famille. Avec ma femme on a discuté jusqu'à 2 heures du matin, qui pleurait comme une madeleine. Ça fait cinquante-trois ans que je suis marié à une femme adorable. C'est la reine de mon essaim familial. La voir pleurer comme ça, je n'ai pas supporté. (...) J'ai décidé de ne pas aggraver les choses. Vos excuses c'est très bien, mais... Au début je comprenais, on me vannait. Je me disais que c'était un bizutage, de la déconne. Mais ça fait deux mois et demi que je suis là et c'est trop."

René Malleville confirme son départ de Touche pas à mon poste

René Malleville a ensuite reproché à Benjamin Castaldi de rire tout le temps, même sur des sujets qui peuvent être douloureux. Il ne souhaite pas se "faire ridiculiser" par des "mecs" qu'il ne connait depuis trois mois. Il a finalement confirmé qu'il quittait bel et bien l'équipe de Touche pas à mon poste : "J'ai décidé de rester calme, de ne pas insulter, de rester digne et de faire honneur aux Marseillais (...) Je m'en vais de cette émission avec beaucoup de regrets. Il y en a beaucoup qui vont me manquer, je ne vais pas les citer un par un... Je te le dis, je m'en vais" Plusieurs chroniqueurs ont bien tenté de le retenir, sans succès.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image