Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Benoît Poelvoorde et Les César : "Tout le monde à une haleine de poney..."

Benoît Poelvoorde en couverture de "M le magazine du Monde", 29 juin 2018.
13 photos
Lancer le diaporama
Benoît Poelvoorde en couverture de "M le magazine du Monde", 29 juin 2018.
L'acteur belge de 53 n'a jamais la statuette en trois nominations aux César. Il garde un souvenir très particulier de sa première fois pour "Podium" en 2005. Il était persuadé de gagner. Il se souvient aussi que tout le monde avait mauvaise haleine, pour une raison très simple...

Benoît Poelvoorde est en pleine promotion du films Au poste !, le nouvel ovni de Quentin Dupieux en salles ce 4 juillet. Entre l'hôtel Costes à Paris et sa ville de Namur en Belgique, nos confrères de M le magazine du Monde sont allés à la rencontre d'un acteur bavard, à mourir de rire et touchant. Pour preuve, ses souvenirs de la cérémonie des César où il a été nommé trois fois. L'acteur de 53 ans n'a jamais eu la statuette.

"La première fois, pour Podium (2004), j'étais certain de l'avoir, le César, raconte Benoît Poelvoorde. J'avais écrit tout un petit bazar que je voulais chanter. Un chausseur de renom m'avait prêté une paire de vernis assez incroyable, très chère. Mais il faut savoir qu'à la remise des César, tout le monde a très mauvaise haleine. C'est le petit champagne, le petit saumon et la petite clope qu'on fume. Et après, il y a un silence de deux heures avec l'angoisse qui te bouffe le ventre. Tout le monde à une haleine de poney là-dedans. J'ai vu des actrices qui auraient pu être ruinées à vie avec leur haleine. Donc j'avais prévu le coup... Un petit chewing-gum. J'étais tellement sûr que ça allait être moi, je me dis qu'il faut que je le cale quelque part ce foutu chewing-gum. Et je le fourre sous la godasse. Et je ne sais pas ce qu'il se passe, mais il s'est étiré avec la chaleur sous ma godasse. Il a bousillé la godasse. On ne m'a plus jamais rien prêté. Et c'est Mathieu Amalric qui a eu le César." C'était pour Rois et reine d'Arnaud Desplechin.

Les deux acteurs se donneront justement la réplique dans le nouveau film de Gilles Lellouche, Le Grand Bain. Présentée hors compétition et très applaudie à Cannes, cette comédie réunit Guillaume Canet, Jean-Hugues Anglade, Marina Foïs, Leïla Bekhti et Philippe Katerine. Le film raconte comment ces hommes vont s'épanouir en formant une équipe de natation synchronisée.

Bande-annonce "Au Poste !" de Quentin Dupieux, en salles le 4 juillet 2018.
Bande-annonce "Le Grand bain" de Gilles Lellouche, en salles le 24 octobre 2018.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel