Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Bertrand Cantat : Est-il indécent qu'il revienne sur scène ?

Bertrand Cantat est attendu prochainement dans le spectacle de son ami Wajdi Mouawad - Des Femmes - Les Trachiniennes, Antigone et Electre, d'après Sophocle. L'annonce de sa venue au Théâtre du Nouveau Monde à Montréal a déclenché un vrai débat jusqu'à l'Assemblée nationale québécoise, et le chanteur pourrait être interdit d'entrer sur le territoire. Les choses sont encore montées en puissance puisque aujourd'hui "l'affaire Cantat" est devenue un argument électoral dans la campagne des législatives au Canada ! Une ministre sortante du gouvernement conservateur vient de déclarer que si son parti restait au pouvoir... il ne laisserait pas le chanteur entrer au Canada !!

Jeudi, Jean-Louis Trintignant annulait sa participation au prochain festival d'Avignon, en raison de la venue programmée de Cantat, dans la création de Wajdi Mouawad. Sur LeFigaro.fr, l'acteur tient des propos très durs à l'encontre de celui qui a tué sa fille Marie : "Je l'avais trouvé sympathique mais il a été incapable d'assumer quoi que ce soit après le drame, la mort de Marie en juillet 2003. Et aujourd'hui, c'est un homme que je déteste, et je vais dire une chose terrible, il s'est conduit comme une merde et il est l'homme que je déteste le plus au monde."

Jean-Louis Trintignant pose alors cette question : "Comment les gens ne comprennent-ils pas qu'il y a quelque chose de terrible dans la manière qu'il a de revenir, comme si de rien n'était." Justement, Bertrand Cantat peut-il remonter sur scène comme il a l'intention de le faire à Avignon et Montréal, et comme il l'a fait, il y a plusieurs mois, auprès du groupe Eiffel ?

Une nuit à Vilnius

Rappel des faits : nous sommes en juillet 2003 à Vilnius, en Lituanie. Marie Trintignant vit une romance passionnée et quasi-secrète, depuis quelques mois, avec Bertrand Cantat, qui vient la rejoindre sur le tournage de Colette, une femme libre, que dirige sa mère Nadine Trintignant. Dans la nuit du 26 au 27 juillet, une dispute éclate entre les deux amants et les coups de Bertrand Cantat s'abattent sur l'actrice. Le 31 juillet, Marie Trintignant est rapatriée en France dans un état de mort cérébrale. Le controversé docteur Stéphane Delajoux tente, en vain, l'opération de la dernière chance. L'actrice décède le 1er août des suites des coups qu'elle a reçu.

En mars 2004, Cantat est condamné pour "coups et blessures ayant entraîné la mort" à huit ans de prison ferme. Il effectue les six premiers mois de détention à Vilnius avant d'être rapatrié en France, à la prison de Muret, près de Toulouse. Après quatre ans de détention, il obtient une liberté conditionnelle, très stricte, le 16 octobre 2007. Le 29 juillet 2010, celle-ci prend fin et Cantat redevient un citoyen lambda... ou presque ! Nadine Trintignant , quant à elle, lui voue une haine farouche (elle publiera un livre et se fera entendre dans la presse sur ce sujet), il a tué sa fille, maman de 4 enfants et surtout (comme pour Jean-Louis Trintignant d'ailleurs) Cantat ne "s'est pas bien conduit" lors de son procès, en essayant de se décharger sur Marie de ses responsabilités...

Il a payé sa dette à la société

Le 20 mars 2009, Bertrand Cantat réapparaît pour la première fois en public lors des obsèques d'Alain Bashung. Un an et demi plus tard, en octobre 2010, Cantat remonte enfin sur scène après 7 ans d'absence auprès du groupe Eiffel à Bègles. Les images du concert, bien que les caméras et les appareils photo aient été interdits, font le tour de France. L'aura du chanteur engagé, du parolier exceptionnel de Noir Désir, semble intacte.

Aux yeux de la loi, Bertrand Cantat a purgé sa peine et comme tout citoyen, il a le droit de reprendre une vie normale. Mais, il ne jouit pas, comme la majorité des anciens prisonniers, d'un caractère essentiel qui permet de se réintégrer : l'anonymat. À chacune de ses apparitions, il y aura toujours quelqu'un pour lui brandir et lui reprocher sa condamnation.

Un personnage/condamné public

Cantat est une figure publique et son retour pose un débat moral. Lorsqu'en 2008, Noir Désir poste sur son site officiel deux chansons inédites - Perdant/Gagnant et Le Temps des Cerises –, le groupe fait le choix du silence médiatique. De plus, les chansons sont proposées gratuitement aux internautes, mais cette sortie "profil bas" n'empêche pas de relancer le débat sur le futur du groupe. Et si Noir Désir sortait un album comme prévu, le groupe remonterait-il sur scène ? Comme si de rien n'était ? Finalement, en novembre, Serge Teyssot-Gay quitte la formation en évoquant un "sentiment d'indécence" qui caractérise le groupe depuis des années. Noir désir est la première victime de ce débat : le groupe est dissous.

Cette histoire fera une autre victime : Kristina Rady, la femme de Cantat, avec qui le chanteur s'était réinstallé quelques temps après sa libération. Le 10 janvier, Kristina Rady met fin à ses jours dans le domicile familial . Elle s'est pendue en laissant une lettre d'adieu , une mort horrible. Elle avait 41 ans. Elle était la mère des enfants de Cantat : Milo, 13 ans, et Alice, 8 ans.

L'ombre ou la lumière

Alors pourquoi Cantat ne se contenterait-il pas de l'ombre ? Pourquoi ne se ferait-il pas "plus discret", comme le souligne Jean-Louis Trintignant sur LeFigaro.fr. Cantat est auteur et compositeur, il peut très bien se limiter à ce rôle, éviter les turbulences de chacune des apparitions.

Sur le spectacle de Wajdi Mouawad, Cantat a composé la musique du choeur. Pourquoi a-t-il en plus accepter de monter sur scène pour l'interpréter ? Patrick Lagacé, un journaliste canadien du quotidien La Presse, vient d'écrire au metteur en scène : "Vous avez tout à fait le droit de mettre sur scène un homme qui a battu la femme qu'il 'aimait' à mort. Je ne remets pas ce droit en question : le salopard a payé sa dette, comme chacun le sait. J'ai le droit de trouver qu'en exerçant ce droit, vous vous comportez comme un sale con."

Un artiste répondra qu'il vit pour la scène... Alors pour ou contre le retour de Bertrand Cantat ? Le débat semble sans fin.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Extraits d'"Enquête exclusive" consacré à Bertrand Cantat et l'affaire Marie Trintignant. Diffusion le 24 novembre 2019 à 23h10 sur M6. Lio témoigne.
Extraits d'"Enquête exclusive" consacré à Bertrand Cantat et l'affaire Marie Trintignant. Diffusion le 24 novembre 2019 à 23h10 sur M6.
Nadine Trintignant dans "Enquête exclusive", consacré à Bertrand Cantat et sa fille Marie Trintignant. Le 24 novembre 2019.
Extraits d'"Enquête exclusive" consacré à Bertrand Cantat et l'affaire Marie Trintignant. Diffusion le 24 novembre 2019 à 23h10 sur M6.
Extraits d'"Enquête exclusive" consacré à Bertrand Cantat et l'affaire Marie Trintignant. Diffusion le 24 novembre 2019 à 23h10 sur M6.
Extraits d'"Enquête exclusive" consacré à Bertrand Cantat et l'affaire Marie Trintignant. Diffusion le 24 novembre 2019 à 23h10 sur M6.
Frank Leboeuf invité de "L'instant de Luxe" sur Non Stop People - 11 décembre 2019
Cyril Hanouna révèle être mis en exament dans Touche pas à mon poste - mardi 19 novembre 2019, C8
Yann Moix parle des violences subies par sa famille sur Non Stop People - 5 février 2020
Cyril Hanouna : risque-t-il vraiment une mise en examen ? - Extrait de "Touche pas à mon poste" (C8), 20 novembre 2019
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel