Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Cannes 2013, vers la Palme d'or : 'Shield of Straw' et 'Un château en Italie'

4 photos
Lancer le diaporama

Un week-end de gala ponctué par le tapis rouge d'Inside Llewyn Davis, et la compétition reprend de plus belle pour la seconde semaine de ce Festival de Cannes 2013. Alors que Blood Ties, le premier film américain de Guillaume Canet, fera l'événement sur les marches du Palais des Festivals, l'illustre cinéaste nippon Takashi Miike revient sur la Croisette, et la seule femme réalisatrice de la compétition officielle, Valeria Bruni-Tedeschi, présente son long-métrage.

"Shield of Straw", un film de Takashi Miike

Avec Nanako Matsushima, Tatsuya Fujiwara, Takao Osawa

L'histoire : Ninagawa est un puissant homme politique japonais. Sa petite-fille est assassinée et le suspect se nomme Kunihide Kiyomaru. Un homme qui a déjà tué par le passé. Trois mois plus tard, Ninagawa décide de poster des annonces dans trois grands journaux, explicitant qu'il offre une très importante récompense à l'homme qui tuerait ce meurtrier. Craignant pour sa vie, Kunihide se rend à la police. Mais la récompense proposée par Ninagawa attire les foules... Ce qui ne facilitera pas le transfert du prisonnier.

Ce qu'il faut retenir : "Tuez cet homme et vous toucherez 1 milliard de yens." L'annonce est publique, la traque qui débute alors aussi. Présent l'an dernier en séance de minuit pour Ai To Makoto, Miike revient en compétition deux ans seulement après Hara-Kiri : Mort d'un samouraï avec un western urbain imprévisible.

Un château en Italie, un film de Valeria Bruni Tedeschi

Avec Valeria Bruni-Tedeschi, Louis Garrel

L'histoire : Louise rencontre Nathan, ses rêves resurgissent. C'est aussi l'histoire de son frère malade et de leur mère, d'un destin : celui d'une grande famille de la bourgeoisie industrielle italienne. L'histoire d'une famille qui se désagrège, d'un monde qui se termine et d'un amour qui commence.

Ce qu'il faut retenir : À 48 ans, Valeria Bruni-Tedeschi fait sa première apparition en tant que réalisatrice. Une présentation attendue pour le troisième long-métrage de la soeur de Carla Bruni, au point que le nom de Valeria Bruni-Tedeschi se retrouve au coeur d'une énième polémique autour du nombre de femmes présentes en compétition. Elle qui se dit "intimidée et honorée" par cette mention en compétition aura à coeur de séduire le jury. Pour ce faire, elle a signé un film "émotionnellement autobiographique" : "Je ne sais pas parler d'autre chose que des émotions que je connais."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image