Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Cannes 2016: Lily-Rose Depp, élégante et copine avec Soko pour des débuts en or

57 photos
Lancer le diaporama
Montée des marches du film "I, Daniel Blake" lors du 69ème Festival International du Film de Cannes. Le 13 mai 2016.
Le film "La Danseuse" s'est offert une montée des marches digne des plus glamour avec son casting 5 étoiles.

C'était l'événement de ce vendredi 13 mai sur la Croisette : les grands débuts au Festival de Cannes de Lily-Rose Depp. Après la première de Julia Roberts hier à l'âge de 42 ans, c'est l'enfant de star la plus courtisée de la planète qui a foulé le prestigieux tapis rouge du Palais des Festivals. La fille de Vanessa Paradis et Johnny Depp effectuait ses grands débuts au cinéma – après une apparition furtive dans Yoga Hosers, qui n'est pas sorti en France.

À lire aussi

C'est à la tête de l'équipe du film La Danseuse que Lily-Rose a fait crépiter les flashs. Et même si la jeune adolescente de 16 ans a déjà l'habitude des podiums et autres tapis rouges – elle qui fréquente assidument les défilés Chanel dont elle est l'égérie – elle a semblé toutefois intimidée par l'imposante montée des marches qui s'est présentée à elle. S'affichant complice avec sa partenaire de jeu Soko, Lily-Rose Depp a opté pour un look glamour sobre. Epaules à nu, la fille de Vanessa Paradis - qui était d'ailleurs dans la salle pour découvrir sa fille à l'écran - portait une robe noire Chanel ornée d'une ceinture scintillante, laissant ensuite entrevoir ses fines jambes en transparence.

Au côté de la jeune Américaine, l'ex de Kristen Stewart avait donné le ton, affichant un sourire radieux. Habituée au look extravagant, la comédienne et chanteuse bordelaise de 30 ans avait encore frappé fort avec une robe rétro Giambattista Valli, blanche et légère à l'image des draps que son personnage, Loie Fuller, utilise lors de ses prestations scéniques dans le film. Autour de la réalisatrice Stéphanie Di Giusto, on retrouvait également Mélanie Thierry, habillée d'une simple robe rouge Stella McCartney, le toujours élégant Gaspard Ulliel, et Louis-Do de Lencquesaing, qui avait troqué le traditionnel noeud de papillon pour la cravate.

Lily-Rose, solaire, fascine

Présenté à la presse quelques heures auparavant, La Danseuse a été très bien accueilli. Il faut dire que le biopic, passé les rites scolaires inévitables, s'impose comme une oeuvre emplie de poésie et de grâce, d'émotions, autant par la photographie, par les cadres et séquence de chorégraphie, que les performances d'acteurs, avec notamment une Soko intense et animale. Quant à la toute jeune Lily-Rose Depp, dont la première apparition a fait déclencher quelques murmures dans la salle, son jeu solaire et intrigant à souhait dans la peau de cette jeune prodige ambitieuse, fascine. Au point d'en redemander encore.

L'histoire du film : Rien ne destine Loïe Fuller, originaire du Grand Ouest américain, à devenir une icône de la Belle Epoque et encore moins à danser à l'Opéra de Paris. Même si elle doit se briser le dos et se brûler les yeux avec ses éclairages, elle ne cessera de perfectionner sa danse. Mais sa rencontre avec Isadora Duncan, jeune prodige avide de gloire, va précipiter sa chute.

Christopher Ramoné

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel