Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Carla Bruni : ''Avoir un enfant si tard avec Nicolas, ça a été un miracle''

15 photos
Lancer le diaporama
Carla Bruni était conviée à la table d'Anne-Sophie Lapix dans son émission "C à vous" sur France 5.

Lundi 18 novembre, Carla Bruni était conviée à la table d'Anne-Sophie Lapix dans son émission C à vous sur France 5. C'est dans une ambiance décontractée que la chanteuse est venue parler de son nouvel album, Little French Songs, et de sa tournée.

Légèrement enrhumée, la belle chanteuse n'en était pas moins radieuse en jean et petit pull marine. Comme le veut la tradition, Carla Bruni n'est pas arrivée les mains vides au dîner mais avec un shaker, un instrument de musique qui ressemble à un petit oeuf et qui fait du bruit lorsqu'on l'agite. "C'est au cas où vous voudriez venir m'accompagner", a-t-elle lancé à l'animatrice telle une invitation.

Entre deux bouchées de suprême de volaille à la crème de morilles et petits légumes, Carla Bruni a une fois de plus réagi aux déclarations de ceux qui voient des thèmes politiques dans ses textes, comme dans le morceau Le Pingouin que beaucoup ont associé à François Hollande. "Ça m'est égal, complètement, à un point inimaginable. Ce que je trouve formidable, c'est qu'on s'intéresse à mes chansons. Que ce soit pour des raisons bonnes ou mauvaises", a-t-elle alors déclaré.

Le dîner avançant, l'ex-première dame a notamment été questionnée sur son époux et sa carrière politique. Anne-Sophie Lapix a même tenté de demander si, comme Nicolas Sarkozy, elle aurait mis un terme à sa carrière politique. "Je ne me permettrais pas de me mettre à sa la place", a-t-elle sobrement répondu. À ce moment précis, est diffusé un extrait du documentaire de son amie Farida Khelfa, Campagne Intime. On y voit Nicolas Sarkozy, le jour de sa défaite au second tour des présidentielles, près à annoncer la fin de sa carrière politique. Une décision que Carla Bruni, sur le moment, n'a pas comprise. À la fin de la vidéo, la chanteuse a néanmoins conclu : "Il a parfaitement raison, c'est lui qui sait tout. Je suis heureuse de voir à quel point mon homme sait perdre. Car savoir perdre, ce n'est pas fait pour les petits. Il a perdu de manière très belle. C'est le signe d'une belle humanité de savoir perdre, je suis fière de lui."

Autre sujet abordé, l'indépendance de Carla Bruni pendant ses années en tant que première dame. Le chroniqueur Patrick Cohen a tenté d'en savoir un peu plus sur la question, quitte à se faire rembarrer par la principale intéressée : "La limite de la dépendance, c'est là ou vous avez abouti ces dernières années, dans ce rôle de premier dame qui finalement limite votre indépendance", a-t-il alors tenté. Une phrase à laquelle Carla Bruni a vivement réagi en affirmant : "Ah non, j'étais totalement indépendante. Vous, vous n'en avez pas des contraintes, des obligations, des devoirs de réserve tous les jours à l'antenne ? Quelle idée de voir la vie sans contrainte et obligation, c'est tellement faux !" Sur sa lancée, Carla Bruni a ensuite évoqué tout le bonheur vécu lors de ces années. Patrick Cohen continue : "Ça n'a pas été un carcan d'être épouse de présid...", l'artiste lui coupe la parole afin de conclure elle-même sa phrase : "... de tomber folle amoureuse d'un type que j'aime ? Non, ça a été un vrai bonheur. D'avoir un petit enfant si tard avec lui ? Non, ça a été un miracle. Et de découvrir et rencontrer tous ces gens ? Non, ça a été une belle aventure. Peut-être que pour vous, ça aurait été une horreur."

Épanouie et amoureuse, Carla Bruni a fait son grand retour sur scène, le 9 novembre dernier, à l'occasion d'un concert particulièrement attendu à Courbevoie. Le début d'une longue et belle liste : elle sera ce soir, mardi 19 novembre, en concert à Rueil-Malmaison au théâtre André-Malraux, demain à Troyes avant d'attaquer un gros week-end au Casino de Paris, vendredi, samedi et dimanche en matinée à 17h.

Sarah Rahimipour

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image