Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Carla Bruni : Triomphe pour son grand retour sous les yeux de Nicolas Sarkozy

13 photos
Lancer le diaporama
Carla Bruni donnait son première concert d'une longue série à l'Espace Carpeaux de Courbevoie devant une salle comble et son mari Nicolas Sarkozy, heureux devant la prestation de sa femme, le 9 novembre 2013

Un quinquennat que l'on ne l'avait plus vue sur scène. Ce 9 novembre, Carla Bruni faisait son grand retour, donnant le coup d'envoi d'une tournée qui l'emmènera en France et à l'étranger. Mais avant de retrouver ses fans au Casino de Paris le 22 novembre prochain - et dans une longue tournée dans toute la France -, c'est dans l'intimité de l'Espace Carpeaux à Courbevoie que la chanteuse a chauffé sa voix, devant un public conquis et son époux Nicolas Sarkozy aux anges.

Et l'ancien président ne s'y est pas trompé. "Elle a été fantastique", a-t-il confié à LCI à l'issue des 120 minutes de représentation qui aura vu la chanteuse interpréter 23 titres issus de son répertoire. Des débuts réussis donc pour l'ex-première dame, qui a surmonté son trac qui l'envahit à chaque fois qu'elle monte sur scène.

Une scène minimaliste pour cette première, puisque Carla Bruni avait pour seul décor "deux tapis, une fausse bibliothèque et un rideau en guise d'écran", raconte le Parisien, témoin privilégié de son retour. Dans la salle bondée ou des chaises avaient été ajoutées, les célébrités et proches de l'artiste avaient fait le déplacement. On croisait ainsi Vincent Perez et Didier Barbelivien, sa soeur Valeria Bruni-Tedeschi, ainsi que les fils de son époux, Jean et Pierre. Nicolas Sarkozy a eu lui le droit à une véritable ovation à son arrivée dans la salle selon le quotidien, récoltant les premiers applaudissements d'une soirée qui allait en appeler bien d'autres.

Avec la sortie au printemps dernier de son quatrième album Little French songs, Carla Bruni chante pour la première fois ses nouveaux titres face à un public. Les débuts sont timides, la maman de la petite Giulia que l'on découvrait dans son intimité grâce au documentaire de Farida Khelfa intitulé Campagne intime, entonne Déranger les pierres, apparaissant en ombre chinoise avant de se dévoiler à son public dans son ensemble bordeaux. "Je suis heureuse et émue d'être là", confie-t-elle quelques minutes plus tard, des trémolos dans la voix.

Petit à petit, Carla Bruni fait de cette petite salle son chez-elle, à l'aise et en douceur, reprenant avec émotions et une voix légère L'amoureuse, Le plus beau du quartier ou encore Tout le monde. Charmeuse lorsqu'elle entonne en italien Douce France, suivi de Si la photo est bonne de Barbara, dans laquelle Carla chante avec sourire "mon mari le président".

La salle est séduite, comblée, puis touchée lorsque la chanteuse évoque sa vie intime à travers Salut marin, une chanson qui rend hommage à son frère mort du sida, tout comme Darling, qui évoque l'un de ses amis disparus. Nicolas Sarkozy a le droit à ses deux titres, J'arrive à toi et l'incontournable Mon Raymond.

La belle sait faire preuve d'humour avant de débuter son fameux titre Pingouin, qui avait fait couler beaucoup d'encre lorsque certains avaient voulu y voir une allusion à François Hollande : "Je voudrais que les choses soient claires entre nous : moi j'aime les pingouins !" Le concert se termine par le classique Quelqu'un m'a dit, clôturant une représentation proche de la perfection, couronnée d'une longue standing ovation, qui ne manqua pas de se détourner sur Nicolas Sarkozy une fois Carla disparue dans les coulisses...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image