Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Carla Bruni : Valérie Trierweiler, Nicolas Sarkozy et autres confidences...

Carla Bruni s'est lancée corps et âme dans la promotion de son nouvel et quatrième album, Little French Songs. Le 1er avril, chacun pourra se le procurer dans les bacs mais en attendant, la chanteuse et épouse de l'ancien président de la République raconte son disque. Ecumant les rendez-vous pour des interviews, elle se dévoile toujours un peu plus, tandis que Nicolas Sarkozy fait lui aussi l'actualité. L'ancien chef d'Etat est apparu très enthousiaste lors du match du PSG contre Montpellier le 29 mars, mais il est dans une situation délicate, puisque mis en examen pour "abus de faiblesse" dans l'affaire Bettencourt. Une épreuve douloureuse comme l'a confié Carla Bruni, mais l'artiste continue de se prêter au jeu des entretiens pour défendre sa nouvelle oeuvre, cette fois pour Bernard Montiel, sur MFM ce 30 mars.

Avec ce nouveau disque qui swingue, léger et mélancolique, Carla Bruni a choisi des titres qui font écho à des comptines d'enfance. Mon Raymond, Le Pingouin, Pas une dame... L'ancien top model s'est beaucoup amusée avec cet album, mais aussi léger soit-il, il ne peut se départir du contexte politique. C'est ainsi que si elle admet sans mal que Mon Raymond soit son mari, pour le titre Le Pingouin, elle a dû faire face à l'idée selon laquelle elle se serait inspirée du nouveau président, François Hollande. Elle s'en défend et d'ailleurs, la compagne de l'homme politique, Valérie Trierweiler, croit que Carla Bruni est sincère lorsqu'elle clame que sa chanson ne fait pas référence à monsieur Hollande : "C'est gentil de sa part de le dire. J'ai de l'amitié pour elle," dira la chanteuse, ajoutant que le fait que les journalistes aient décortiqué Le Pingouin sans la musique, et que cela a pu mal les influencer.

Au cours de cette entrevue en toute décontraction, Carla Bruni-Sarkozy reviendra sur la chanson Darling, en hommage à son ami François Baudot, parrain de son fils Aurélien et qui s'est suicidé en 2010. Elle avouera se sentir coupable de ne pas avoir mesuré qu'il allait si mal. Enfin, elle ne voudra pas aborder la mise en examen de son époux : "Il vaut mieux que je ne réagisse pas. C'est déplacé, ça me déstabilise complètement. Et surtout, il a dit ce qu'il avait à dire. Je crois que c'est ça qui compte." L'ex-président a en effet donné son opinion à travers Facebook. Sur France 2, lors d'un reportage diffusé dans le journal télévisé du 29 mars, elle avait été plus sèche, se levant et s'excusant poliment pour signifier que l'interview est finie, après qu'on lui pose une question sur les démêlés judiciaires de Nicolas Sarkozy.

Interrogée sur Europe 1 par Nikos Aliagas, Carla Bruni a confié être flattée que les humoristes la choisissent comme cible : "Je trouve ça merveilleux, quand ils se moquent de moi, quand ils se moquent de mon homme, mais quand ils se moquent de tous les autres aussi." Elle est plus dure lorsqu'elle parle des élites et de l'establishment : "Je m'ennuie profondément avec eux, ce sont les gens de la pensée unique, ils ont tous les mêmes idées au même moment, ils se croient importants parce qu'ils ont trois sous, trois grammes de notoriété. C'est d'une tristesse folle. Moi j'ai les mêmes amis depuis l'âge de 14/15 ans. Les nantis du tout Paris, c'est pas pour moi." Enfin, dans les pages de Libération, l'ancienne première dame revenait, entre autres, sur ses débuts dans la musique, expliquant avoir osé se lancer quand elle a pu dépasser le regard de son père, compositeur qui n'aimait pas la pop.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image