Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Caroline Receveur, le long calvaire de son père décédé : "Il se voyait mourir"

11 photos
Lancer le diaporama
Un récit poignant...

Il y a bientôt un an, Caroline Receveur (29 ans) perdait son papa, à l'âge de 66 ans, après neuf années de calvaire. La blogueuse et femme d'affaires a évoqué cette fin de vie lors de son passage dans Salut Les Terriens sur C8, le 6 mai 2017 face à Thierry Ardisson.

Jacky était son héros. Footballeur professionnel à Epinal et à Metz pendant un an, il était le pilier de la famille Receveur, composée de trois enfants, Caroline, Benjamin et Mathilde. En 2007, le beau portrait de famille vole en éclats quand le père de Caroline Receveur fait un AVC. Lorsqu'elle le retrouve à l'hôpital de Nancy, il ne parle plus et a perdu de sa motricité.

C'est dans ce contexte que Jacky Receveur, fortement diminué à l'hôpital, a tenté de mettre fin à ses jours en avalant un bout de drap. "Il n'avait plus l'usage de la parole, il ne marchait plus, je crois qu'il pesait 50 kilos, il était vraiment très, très maigre. Le plus dur dans tout ça, c'est que le regard dit beaucoup de choses. Quand j'allais le voir, je voyais bien qu'il était conscient de tout ce qui se passait et essentiellement du fait qu'il se voyait mourir petit à petit. Il ne le supportait pas", s'est-elle remémoré face à l'homme en noir.

Après s'être battu pour retrouver en partie l'usage de ses mains, de ses bras et de la parole, le père de la star, de plus en plus déprimé, est devenu violent. "Il le devient malgré lui, c'est la maladie qui a fait ça, la dégénérescence a été plus rapide que pour d'autres. Je pense qu'il était conscient de son état. Quand on a été footballeur, personnage public, et qu'on voit le regard des gens sur soi ensuite, c'est délicat donc oui forcément il le vivait mal", s'est-elle également souvenu.

En mémoire de son père chéri qui a lutté pendant neuf ans contre la maladie, Caroline Receveur - aujourd'hui apaisée avec son petit ami Hugo - lui a dédié un tatouage, un petit éclair sur la main, symbole du karma.

Une témoignage à retrouver dès à présent dans notre player vidéo !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image