Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Cauchemar en cuisine : Philippe Etchebest, pâle copie du bouillant Gordon Ramsay

5 photos
Lancer le diaporama

Ce soir, mardi 10 janvier, M6 diffusera un nouvel épisode de Cauchemar en cuisine, émission adaptée du format britannique Kitchen Nightmares. Si la version anglaise animée par le très charismatique Gordon Ramsay séduit aussi bien nos voisins que les téléspectateurs français, "l'imitation", elle, est plutôt ratée. Analyse !

Dans la version anglaise, Gordon Ramsay, qui vient en aide à des restaurateurs dans la tourmente, n'hésite pas à hurler, crier, insulter et taper du poing sur la table. Aussi grossier que sa cuisine est délicate, Gordon Ramsay sait faire avancer les choses : nettoyage complet des cuisines, réaménagement du restaurant, surtout simplification de la carte et affrontement "thérapeutique" des personnels, tels sont les éléments clés du programme anglais.

En France, le programme suit la même trame. Aussi costaud que son homologue anglais, Philippe Etchebest se prête à un exercice difficile : celui de la voix-off. Bof. En effet, pas facile pour le restaurateur de prendre un ton naturel et spontané lorsque les blagues sont trop préparées et tombent (comme un soufflé) souvent à plat.

Côté relationnel, Philippe Etchebest est plutôt bon mais a à faire à des restaurateurs désespérés. Et si le public s'amusait de voir les mauvais élèves disputés par Gordon Ramsay, la tristesse et le véritable désarroi des cuistots français plombent totalement le téléspectateur. Plus que de relever un restaurant, le chef deux étoiles relève des individus. Plus Pascal le grand frère que Gordon Ramsay le chef d'enfer, en somme.

La version française perd donc l'atout majeur de sa consoeur anglaise : l'humour et la légèreté. D'ailleurs au vue des audiences (2,5 millions de téléspectateurs, 9,4% de part d'audience pour une quatrième place la semaine dernière), le public n'adhère pas. Philippe Etchebest aurait peut-être besoin d'un peu d'aide de la part de Gordon Ramsay...

Mais il n'est pas le seul. Un autre chef anglais, Antony Worrall Thompson, intervenant dans l'émission Ready, Steady, Cook, a été pris en flagrant délit par une caméra de supermarché en train de voler fromage et vin. Ce dernier a dû présenter ses excuses, expliquant : "Je vais suivre un traitement dont j'ai manifestement besoin."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel