Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

César 2012 : Omar Sy, Jean Dujardin... Qui sera le meilleur acteur ?

Quarante-huit heures avant les Oscars, Jean Dujardin affrontera sur son propre territoire le succès monumental d'Intouchables, porté par Omar Sy et François Cluzet. Les trois acteurs, nommés dans la catégorie du meilleur acteur aux César, sont les principaux concurrents de la cérémonie qui aura lieu le 24 février.

Omar Sy, 34 ans. Nommé pour Intouchables.

Son rôle : Omar Sy joue Driss, un jeune homme issu des banlieues et fraîchement sorti de prison, dont la sincérité, la spontanéité et l'humour conquièrent rapidement un riche tétraplégique, à la recherche d'une aide à domicile. Entre eux, une amitié inattendue et puissante va naître.

Ses atouts : La popularité, indéniablement. Avec un tel carton dans les salles et un capital sympathie immense, Omar Sy est très bien placé pour le trophée, face à l'autre pressenti, Jean Dujardin (pour The Artist). Comédien de talent, il bénéficie avec Intouchables d'un rôle écrit sur mesure pour faire exploser tout son art. La fraîcheur peut jouer en sa faveur, sa présence dans la famille des César renouvelant un paysage souvent figé.

Ses faiblesses : Par rapport aux autres concurrents, Omar Sy ne possède pas la même et longue expérience dans le cinéma. De plus, il est nommé pour un rôle, certes attachant, mais comique. Les performances dramatiques sont plus enclines à obtenir des prix, le héros du SAV peut ne pas sembler aussi "sérieux" qu'il le faudrait. Le succès en salles peut également jouer en sa défaveur, certains pourront estimer qu'avec près de 19 millions d'entrées, le film n'a pas besoin de lauriers en plus.

 

François Cluzet, 53 ans. Nommé pour Intouchables.

Son rôle : Extrêmement riche, Philippe est coincé dans un fauteuil roulant. Tétraplégique depuis un accident de parapente, il engage comme aide à domicile un jeune homme issu des banlieues et tout juste libéré de prison. Les premiers pas seront chaotiques, jusqu'à ce que naisse une belle et profonde amitié entre deux hommes que tout séparait.

Ses atouts : Alain Terzian, directeur de l'Académie des César, avait fait remarquer l'injustice en 2010 d'avoir remis les César de meilleur acteur et de meilleur espoir à Tahar Rahim pour Un prophète, au détriment de François Cluzet, présent pour deux films (Le Dernier pour la route et A l'origine). Pourra-t-il prendre sa revanche en 2012 ?.

Ses faiblesses : Si les deux comédiens d'Intouchables sont acclamés, l'avantage est dans le camp d'Omar Sy, plus populaire, plus "nouveau" et qui, dans cette comédie, habite chacun des plans. Et dans la catégorie performance extrême, il fait face à celui qui est muet, c'est-à-dire l'homme nommé aux Oscars, Jean Dujardin.

 

Jean Dujardin, 39 ans. Nommé pour The Artist.

Son rôle : George Valentin, une star du cinéma muet hollywoodien qui disparaît avec l'arrivée du cinéma parlant, sous les yeux d'une admiratrice.

Ses atouts : Quatre ans après Marion Cotillard, Jean Dujardin rencontre un succès international qui lui ouvre les portes d'Hollywood. Afin de suivre le courant, les César pourraient naturellement récompenser l'acteur deux jours avant les Oscars, histoire de garder la priorité sur leur progéniture.

Ses faiblesses : Seul Omar Sy se place comme un concurrent sérieux face à Jean Dujardin. Le César du meilleur acteur se retrouve ainsi coincé entre le film le plus populaire de l'année - presque 19 millions de spectateurs pour Intouchables - et un film plus audacieux, au succès bien évidemment moindre en France (il bénéficie néanmoins d'une ressortie en salles), et qui a conquis l'Amérique.

 

Philippe Torreton, 46 ans. Nommé pour Présumé coupable.

Son rôle : Alain Marécaux, un huissier ordinaire accusé à tort avec sa femme et douze autres personnes de pédophilie. L'histoire d'un homme banal écrasé par la machine judiciaire et ses failles.

Ses atouts : Avec sa métamorphose physique - 27 kilos en moins - et l'étiquette "Tiré d'une histoire vraie", Philippe Torreton incarne à la perfection le rôle type susceptible de remporter un César. Véritablement encensé par la critique, l'acteur n'a pas gagné de César depuis 1997, malgré trois nominations.

Ses faiblesses : Face à Intouchables et The Artist, Présumé coupable est passé inaperçu. L'enthousiasme américain autour de Jean Dujardin et le succès monumental d'Omar Sy prédisent à eux-seuls le sort réservé à Philippe Torreton.

 

Sami Bouajila, 45 ans. Nommé pour Omar m'a tuer.

Son rôle : Sami Bouajila incarne le jardinier Omar Raddad, accusé du meurtre de Ghislaine Marchal et se retrouvant au coeur d'une affaire judiciaire qui a marqué la décennie 1990 en France.

Ses atouts : Une prestation minimaliste, un mimétisme troublant avec le véritable Omar Raddad grâce à une perte de poids et à un accent marocain aussi authentique que possible : Sami Bouajila est particulièrement convaincant dans le rôle de cet homme discret parlant mal le français et qui se retrouve broyé par la machine judiciaire.

Ses faiblesses : Malgré le sujet brûlant qu'il abordait, Omar m'a tuer n'a pas provoqué le débat public qu'on pouvait attendre. Cela pourrait aussi influencer la remise de prix des César, médiatiquement assaillis par The Artist et Intouchables.

 

Olivier Gourmet, 48 ans. Nommé pour L'Exercice de l'État.

Son rôle : Olivier Gourmet interprète un ministre des Transports, Bertrand Saint-Jean, dont l'odyssée d'homme d'Etat le pousse toujours plus loin, entre vitesse, lutte de pouvoirs, chaos et crise économique.

Ses atouts : Loin du théâtral La Conquête, Olivier Gourmet livre un personnage particulièrement crédible, montrant avec précision les rouages du gouvernement et le travail de ceux qui oeuvrent dans l'ombre. Toujours applaudi dans ses interprétations, il obtient,dans L'Exercice de l'Etat, un premier rôle qui met en valeur sa palette de jeu, fine et forte.

Ses faiblesses : Avec un Jean Dujardin et un Omar Sy diablement charismatiques, l'apparente austérité du personnage d'Olivier Gourmet peut ne pas jouer en sa faveur. Entre le succès en salles et l'ovation internationale de certains, il est difficile pour des films plus confidentiels comme L'Exercice de l'Etat de s'imposer. Mais les César réservent leurs surprises.

 

Denis Podalydès, 48 ans. Nommé pour La Conquête.

Son rôle : Nicolas Sarkozy, futur président de la République. Dans les coulisses des élections de 2007, l'homme affronte Jacques Chirac et sa femme Cécilia, dont il se sépare.

Ses atouts : Plus encore que le film, Denis Podalydès profite du tapage médiatique autour de La Conquête, présenté hors compétition au Festival de Cannes 2011. Tièdement accueilli par la presse après beaucoup de bruit, cette satire nettement moins provocatrice que prévu a cependant été encensée pour ses acteurs.

Ses faiblesses : À quelques mois des élections présidentielles, la victoire de Denis Podalydès serait un message politique puissant et sans équivoque. C'est certainement la principale raison de son échec annoncé.


Le bavard Omar Sy et le muet Jean dujardin figurent donc parmi les favoris des César, qui naviguent entre succès public et défi artistique acclamé dans le monde entier. Reste-t-il de la place pour ceux qui, dans la discrétion comme Sami Bouajila et Olivier Gourmet, ont prouvé l'étendue de leur talent dans des oeuvres confidentielles ?
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Benjamin Castaldi dans "Touche pas à mon poste", le 17 octobre 2019, sur C8.
Michel Cymes et Gérard confient avoir été victimes d'attouchements sexuels sur France 2 (16 octobre 2019).
Agathe Auproux parle de sa vie amoureuse sur le plateau de "Touche pas à mon poste" (C8), le jeudi 17 octobre 2019.
Adil Rami accusé de faire le salut militaire des joueurs turcs en soutien à l'armée, répond dans une vidéo publiée sur Instagram le 17 octobre 2019.
Julien Courbet et Stéphane Plaza répondent aux questions de "Purepeople", septembre 2019
Pascal Obispo dans "Je t'aime etc" du 16 octobre 2019.
Cody Simpson chez son tatoueur, dévoile son nouveau motif- 16 oct 2019.
Alexander Edwards et son fils, le 15 octobre 2019.
Matthieu Delormeau s'en prend à Nabilla sur le plateau de "TPMP", le lundi 14 octobre 2019.
Léa Salamé dans "C à vous" le mardi 15 octobre 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel