Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Oscars 2012 : Jean Dujardin, George Clooney... Qui sera le meilleur acteur ?

5 photos
Lancer le diaporama

Les nominations des Oscars 2012 ont été dévoilées ce 24 janvier, plaçant bien haut The Artist avec dix nomintations. Purepeople.com propose ses réflexions sur les concurrents des différentes catégories. On commence avec les cinq acteurs en lice pour le prix du meilleur acteur.

Jean Dujardin, acteur français, 39 ans. Nommé pour The Artist

Son rôle : Jean Dujardin incarne George Valentin, vedette du cinéma muet qui fait difficilement face à l'arrivée du parlant. Son destin croise celui de Peppy Miller, une figurante qui connaît elle une ascension fulgurante, quand la star Valentin sombre dans la déchéance.

Ses atouts : L'expressivité du visage et des attitudes de Jean Dujardin ont conquis l'Amérique en un clin d'oeil. Jouant une star américaine tout en véhiculant la classe "à la française", l'acteur touche droit au coeur la nostalgie américaine en rendant un hommage poétique à l'âge d'or de ce cinéma. Muet, Jean Dujardin devient universel et dépasse les frontières. Ses multiples nominations aux cérémonies outre-Atlantique ou bien outre-Manche (Baftas) montrent qu'il n'est pas un outsider.

Ses faiblesses : Jean Dujardin a obtenu un Golden Globe dans la catégorie meilleur acteur dans un film musical ou une comédie et il était donc en compétition avec Ryan Gosling (Crazy, Stupid, Love), Owen Wilson (Minuit à Paris), Brendan Gleeson, (L'Irlandais) et Joseph Gordon-Levitt (50/50). Ainsi, aux Oscars, la concurrence est plus rude puisqu'il fait face à Clooney ou encore à Pitt. Dans tous les cas, Jean Dujardin l'a clamé sur RTL, avoir une nomination, c'est déjà la victoire.

George Clooney, acteur américain, 50 ans. Nommé pour The Descendants

Son rôle : Son épouse dans le coma, un père de famille tente de maintenir le cap avec ses deux filles, une ado rebelle et une fillette fort éveillée. Tentant de gérer la situation parfois maladroitement, il apprend soudainement que sa femme a un amant.

Ses atouts : Détenteur de l'Oscar du meilleur second rôle pour Syriana et de deux nominations en tant que rôle principal pour Michael Clayton et In the Air, George Clooney est plutôt rodé dans la matière, et sa prestation pleine de justesse dans The Descendants a été acclamée de façon presque unanime par la critique.

Ses faiblesses : Il faut dire que George Clooney n'en a pas beaucoup avec sa prestation et son statut, mais elles existent. Le film, doux et amer, n'a pas le souffle d'autres oeuvres, comme The Artist, qui vogue avec poésie sur la mythologie hollywoodienne, ou la force de winner de Brad Pitt dans Le Stratège.

Brad Pitt, acteur américain, 48 ans. Nommé pour Le Stratège

Son rôle : Brad Pitt est, dans ce long métrage inspiré d'une histoire vraie, Billy Beane, un ancien joueur de base-ball prometteur qui dirige désormais une équipe, les Oakland Athletics. Ses méthodes vont marquer l'histoire de ce sport.

Ses atouts : Approchant des 50 ans, Brad Pitt a gagné en maturité, se plaçant avec Le Stratège sur un chemin de l'Oscar. Le prix lui a échappé pour L'Etrange Histoire de Benjamin Button et L'Armée des 12 singes (catégorie meilleur second rôle), cette fois, il est plus prêt que jamais pour empocher le prix de ce long métrage.

Ses faiblesses : Plus que l'interprétation de Brad Pitt, c'est surtout le scénario d'Aaron Sorkin qui a reçu une avalanche d'éloges. Le comédien pourrait aussi être victime du syndrome DiCaprio : rentrer régulièrement bredouille des cérémonies.

Gary Oldman, acteur britannique, 53 ans. Nommé pour La Taupe

Son rôle : Gary Oldman est George Smiley, agent du MI6 durant la Guerre froide. Il est secrètement réengagé sur l'injonction du gouvernement, qui craint que le service n'ait été infiltré par un agent double soviétique.

Ses atouts : La presse, notamment britannique, s'est montrée très élogieuse à l'égard de ce thriller d'espionnage, offrant un personnage d'une classe mélancolique à Gary Oldman. Il s'agit de sa première nomination aux Oscars, lui qui figurait auparavant sur la liste de ces acteurs géniaux jamais nommés par les Academy Awards.

Ses faiblesses : Film aux allures classiques voire austères, bien que qualifié de virtuose, La Taupe et son personnage principal ne se distinguent pas par leur audace. D'autant plus que Colin Firth (qui fait aussi partie de la distribution de La Taupe) a déjà reçu l'an passé l'Oscar pour l'académique Discours d'un roi.


Demián Bichir, acteur mexicain, 48 ans. Nommé pour A Better Life

Son rôle : Dans A Better Life de Chris Weitz (American Pie, Pour un garçon...), Demián Bichir joue un ouvrier immigré mexicain, installé à Los Angels, qui élève seul son fils. Une oeuvre qui aborde un sujet majeur aux Etats-Unis, l'immigration clandestine, en suivant le parcours individuel d'un homme.

Ses atouts : Demián Bichir, comédien mexicain de 48 ans faisant partie d'une famille bien installée dans le paysage cinématographique du pays, est un outsider dans cette catégorie, mais avec une carrière débutée à 14 ans, il possède de solides bagages. Méconnu hors du continent américain, il a joué dans Sans nouvelles de Dieu avec Victoria Abril, Penélope Cruz et Fanny Ardant en 2001, dans le diptyque de Steven Soderbergh, Le Che, où il n'était autre que Fidel Castro ou encore dans Weeds. Oliver Stone l'a par ailleurs choisi pour tourner dans Savages. Un CV bien rempli. De plus, son personnage dans A Better Life fait écho à l'immigration aux Etats-Unis et à la situation des 12 millions de clandestins qui peuplent ce pays. Une performance qui s'inscrit donc dans une réalité américaine brûlante et qui vaut à l'acteur des nominations aux Independent Spirit Awards et aux Screen Actors Guild Awards.

Ses faiblesses : Face aux stars hollywoodiennes habituées aux nominations que sont George Clooney et Brad Pitt, le statut de total outsider de Demián Bichir le rend fragile. Son film - loin des pointures en lice pour la catégorie meilleur film - est sorti dans un circuit limité aux Etats-Unis ; la médiatisation d'un rôle a son importance pour la campagne aux Oscars. Sa présence aux nominations pourrait être déjà, en plus d'être une belle surprise, une récompense en soi.

En termes de probabilité, George Clooney est le mieux placé avec The Descendants. Une prévision qui s'accorde avec le choix de la rédaction de Purepeople. Mettons également en lumière les absents de cette catégorie : Leonardo DiCaprio, héros du biopic de Clint Eastwood, J. Edgar, une performance calibrée pour les Oscars, et Michael Fassbender, acteur qui se met à nu au sens propre et figuré dans Shame.

Retrouvez demain nos pronostics pour l'Oscar de la meilleure actrice. Et vous, quelles sont vos préférences ?
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel