Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Charlotte Gaccio et la grossophobie : jouer la "grosse bonne copine", c'est fini

Charlotte Gaccio et la grossophobie : jouer la "grosse bonne copine", c'est fini
Par Tom Spencer Rédacteur
Fan des corgis, des iconiques Spice Girls, de la princesse Diana et adepte de tea time, Tom Spencer aime notamment relater la vie des membres de la couronne britannique mais n’est jamais contre un petit détour outre-Atlantique.
Michèle Bernier et sa fille Charlotte Gaccio lors de la 31ème cérémonie des Molières 2019 aux Folies Bergère à Paris, France, le 13 mai 2019. © Coadic Guirec/Bestimage
16 photos
Lancer le diaporama
Michèle Bernier et sa fille Charlotte Gaccio lors de la 31ème cérémonie des Molières 2019 aux Folies Bergère à Paris, France, le 13 mai 2019. © Coadic Guirec/Bestimage
Alors qu'elle évoque le sujet de la grossophobie dans un documentaire intitulé "Pourquoi nous détestent-ils, nous, les gros ?" sur Planète+ et Mycanal, la comédienne Charlotte Gaccio se livre dans les pages du magazine "Grazia".

Depuis peu de temps, les médias se sont emparés d'un sujet de société qui n'existait pas vraiment alors : la grossophobie. Anonymes comme personnalités sont concernés et la comédienne Charlotte Gaccio, fille de Michèle Bernier, l'évoque dans le documentaire Pourquoi nous détestent-ils, nous, les gros ?.

Dans les pages de Grazia, Charlotte Gaccio (32 ans) raconte comment ce projet a résonné en elle. "J'ai un regard bienveillant. J'avais déjà travaillé sur ma façon de manger, avec l'alimentation instinctive du Dr Apfeldorfer. Ce n'est pas facile pour une actrice parce qu'on dépend du désir de l'autre. Mais je commence à sortir de cela : on ne m'appelle plus pour jouer la grosse bonne copine, ou celle qui veut se faire baiser par n'importe qui et qu'on présente comme plantureuse. On m'embauche parce qu'on m'aime bien, moi", a-t-elle confié.

La jeune femme, que l'on a pu voir sur le petit écran dans les séries Munch ou Scènes de ménages, ne manque pas de souligner qu'elle n'avait pas envie d'être "le porte-étendard des grosses", car elle estime être "plein d'autres choses que cela". Charlotte Gaccio, qui s'est notamment vue proposer de rejoindre "des jurys pour Miss Ronde" s'est laissé embarquer dans ce documentaire, car il aborde la grossophobie par le biais des peurs qui y sont liées. Et la jolie brune d'ajouter : "Le problème de la grossophobie, c'est que c'est un cercle vicieux. On n'est pas embauché parce qu'on est gros, donc on est au chômage, donc on se nourrit mal."

Nul doute que la comédienne aura à coeur d'apprendre à ses jumeaux Roméo et Zoé (nés en 2017) la tolérance et le respect des différences.

Thomas Montet

L'interview intégrale de Charlotte Gaccio est à lire dans Grazia, dans les kiosques le 11 octobre 2019.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image