Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Charlotte Gainsbourg collée contre le "corps froid" de Serge Gainsbourg pendant plusieurs jours

19 photos
Voir 19 photos
Charlotte Gainsbourg collée contre le "corps froid" de Serge Gainsbourg pendant plusieurs jours
Comment faire le deuil d'un père, si jeune ? Quand Serge Gainsbourg est décédé, le 2 mars 1991, sa fille Charlotte n'avait que 20 ans. Et il était si dur de lui dire adieu qu'elle est restée à ses côtés, sur son lit de mort, de longues heures durant.

Elle a longtemps peiné à évoquer la mort de son père. Mais en 2017, après des années de silence et de détours, Charlotte Gainsbourg a mis sa douleur en chanson. Ce jour où son père est mort, où elle a vu son corps allongé sans vie, qu'elle s'est blottie contre lui, elle l'a mis en musique dans son dernier album Rest, dans le sublime titre Lying with You - sans doute l'un des plus forts de cet opus.

"Ta jambe nue sortait du drap, sans pudeur et le sang froid, au coin de ta bouche, une trainée, tu n'aurais pas aimé. J'étais allongée contre toi, j'ai pris ce droit, sans foi" susurrait-t-elle. Les auditeurs auraient pu croire à une version fictive du deuil, en décryptant ces paroles. Il n'en est rien.

Quand il est décédé, le 2 mars 1991, Serge Gainsbourg a bien eu droit à de dernières étreintes. "Les premières paroles ébauchées parlaient de mon père, explique la chanteuse dans un dossier-hommage dressé par Télérama, réservé à ses abonnés. L'image de lui sur son lit de mort qui est au coeur de la chanson Lying with You. Le souvenir d'un moment qui m'a semblé durer des mois où je suis restée à ses côtés, collée à son corps froid. Avec Bambou et ma soeur Kate, nous sommes restées sur le lit, nous ne pouvions pas nous séparer de lui. C'était étrange. Enfin non. J'étais encore comme une enfant, avec tout ce que cela avait de déraisonnable. On ne reste pas allongé à côté d'un mort pendant plusieurs jours, moi je l'ai fait, et personne ne m'en a empêchée."

Charlotte Gainsbourg dans le clip du titre "Lying with you". Décembre 2017.
Il n'a pas rédigé de testament

À bien des niveaux, ce titre représente une fêlure pour Charlotte Gainsbourg. Il constitue, en même temps, une sorte de guérison. Le clip, sorti en décembre 2017 pour accompagner la chanson, a été tourné dans la maison de Serge Gainsbourg, située rue de Verneuil, restée si longtemps inhabitée, figée dans le temps, sans aucun visiteur. "Y faire entrer une équipe de tournage était bizarre, j'avais tellement pour habitude d'y venir seule, poursuit-elle.

"Quand j'ai acheté la maison après sa mort, je voulais respecter ses volontés. J'avais lu qu'il avait envie qu'elle devienne un musée. J'avais donc une mission, sans savoir grand-chose de ses souhaits. Il n'a pas rédigé de testament. Les premières années, j'ai essayé que l'idée prenne corps, ensuite il y a eu des hauts et des bas. Aujourd'hui, le désir se matérialise. Nous avions prévu d'ouvrir la maison pour le trentième anniversaire de sa mort, le Covid nous a fait prendre du retard, mais nous serons prêts avant la fin de l'année."

Les visiteurs pourront bientôt découvrir l'atmosphère dans laquelle baignait Serge Gainsbourg. Ses murs recouverts de feutres, ses objets si curieux, ses collections. Il faudra encore faire preuve d'un peu de patience pour pouvoir visiter la dernière demeure de l'artiste...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image