Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Charlotte Gainsbourg, son mariage avec Yvan Attal : 'Pas sûre qu'on va le faire'

Charlotte Gainsbourg et Yvan Attal montent les marches pour Antichrist à Cannes le 18 mai 2009.
16 photos
Lancer le diaporama
Charlotte Gainsbourg et Yvan Attal montent les marches pour Antichrist à Cannes le 18 mai 2009.

Actuellement à l'affiche de Nymphomaniac, mais toujours aussi discrète dans les médias, Charlotte Gainsbourg a accueilli Marie Claire à Copenhague (avant la mort tragique de sa demi-soeur Kate Barry), le temps d'un entretien sans fard et d'une couverture, superbe. L'actrice revient notamment sur la vieillesse, son image et les prises de risque dans sa carrière, mais également sur son mariage avec Yvan Attal.

À l'aube de l'été 2013 – le 19 juin précisément –, son compagnon acteur et réalisateur demandait publiquement en mariage la fille de Serge Gainsbourg et Jane Birkin lors de la remise de ses insignes de Chevalier de l'ordre national du Mérite. Amusée et surprise par la demande de celui qui partage sa vie depuis 1991, Charlotte Gainsbourg avait accepté. "Mais je ne suis pas sûre qu'on va le faire", revient la comédienne dans les colonnes de Marie Claire, avant de s'en expliquer : "Il nous est venu ensuite une sorte de petite angoisse. On verra bien... Après coup, on s'est dit qu'on était très heureux comme ça, sans se marier." Autant dire que la bague au doigt et la féérie du mariage ne devraient pas toucher de sitôt Charlotte Gainsbourg.

Pendant Nymphomaniac, Charlotte Gainsbourg a connu une période très curieuse, coincée entre la dureté du tournage avec le sulfureux Lars von Trier et son bébé Joe (qui porte le même nom que son personnage de nymphomane). "C'était assez marrant d'ailleurs, le contraste entre les journées de tournage très épiques et l'hôtel, le soir, avec mon bébé que j'allaitais encore. Je passais de l'ange au démon. Une alchimie démente", assure l'actrice.

À 42 ans, au-delà de choix de carrière toujours surprenants ("Je ne veux pas être sage pour plaire", lâche-t-elle), Charlotte Gainsbourg se questionne inlassablement sur un autre sujet : le temps qui passe et la vieillesse. Depuis, notamment, son accident cérébral, elle jette un regard différent sur les traits qui se tirent, les jours qui s'égrainent : "C'est peut-être dû à la crainte que ma vie ne s'arrête, mais c'est surtout lié à la peur du vieillissement. Il va arriver un moment où je ne vais pas aimer voir défiler les années", annonce la comédienne.

Elle poursuit, avec un tableau presque noir : "Face à moi-même, je ne suis pas très heureuse. [...] Oui j'ai du mal. En plus, je n'aime pas vieillir et je le vois", finit par avouer Charlotte, gênée, qui pose une sorte d'ultimatum : "Soit j'accepte de vieillir et que mes traits se durcissent, soit je le refuse et j'arrête le cinéma." Fera-t-elle appel à la chirurgie esthétique pour alléger ce sentiment ? "Je n'assumerais pas trop, mais je ne garantis pas que je ne vais rien faire", avoue celle qui peut compter sur sa mère pour exorciser ses moments de doute, à l'instar des obsèques de Kate Barry où le clan était réuni : "Elle a sa pudeur, mais on se tient les coudes mutuellement. Elle m'est d'un soutien énorme, parce qu'elle passée par là et comprend tout ce que je ressens en ce moment."

Notez pour finir que Charlotte Gainsbourg est nommée aux César danois, les Bodils 2014, pour le prix de la meilleure actrice avec Nymphomaniac. Elle devra en découdre avec sa version jeune dans le film de LvT, Stacy Martin. Deux autres films français figurent dans les nominations, La Vie d'Adèle et De rouille et d'os en course pour le Bodil du meilleur film étranger. La francophone Kristin Scott Thomas est quant à elle nommée pour Only God Forgives au prix de la meilleure actrice dans un second rôle.

Interview de Charlotte Gainsbourg à retrouver en intégralité dans "Marie Claire", numéro de Février 2014.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel