Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Christina Applegate : "Amoureuse" de sa nouvelle poitrine et fan de Meryl Streep

Christina Applegate : "Amoureuse" de sa nouvelle poitrine et fan de Meryl Streep
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
7 photos
Lancer le diaporama
L'actrice américaine aborde sans fard son combat contre le cancer du sein. Elle s'est bien amusée à parodier l'icône d'Hollywood.

Cela fait bien longtemps que Christina Applegate fait le bonheur de la comédie américaine, que ce soit pour le petit écran ou le grand. Héroïne de Mariés, deux enfants et guest star irrésistible de Friends, la star de 43 ans s'amuse au cinéma dans Vive les vacances (actuellement en salles), avec Ed Helms et Chris Hemsworth. A l'occasion de la promotion de ce film et de son interview avec Le Matin, elle a accepté de revenir sur l'épreuve qu'elle a affrontée : son cancer du sein et sa double mastectomie. Elle en est sortie grandie et garde toujours un superbe sens de l'humour, la preuve avec sa parodie délirante de Meryl Streep pour Funny or Die.

Christina Applegate a accepté de parler de son cancer du sein afin de rendre service aux autres femmes : "Moi, j'ai fait une mammographie chaque année dès l'âge de 30 ans. Un jour, mon docteur m'a dit : 'Il n'y a rien de méchant, mais nous allons faire une recherche un peu plus poussée car je vois une petite ombre sur la radio.' Une IRM a montré le début d'un cancer. D'autres tests ont révélé que j'avais le gène BRCA qui entraîne souvent un cancer du sein et des ovaires." La comédienne possède le même gène qu'Angelina Jolie, qui elle aussi a subi une double mastectomie. "Ma chance est que la maladie a été décelée à un stade précoce. La plupart des femmes en Amérique ne peuvent pas faire ces tests de dépistage à plusieurs milliers de dollars, car les assurances ne les remboursent pas. Lorsque j'ai compris que j'étais passée près d'une catastrophe, j'ai voulu soutenir d'autres femmes. J'ai créé une oeuvre de charité qui aide à dépister ces cancers."

Plus beaux, plus fermes... et à la bonne hauteur !

Christina Applegate nous fait rire sur les écrans, mais ce sens de l'humour, elle l'utilise aussi pour son quotidien et pour faire front face aux difficultés. Ainsi, quand on lui demande comme elle a vécu l'opération et la reconstruction mammaire, elle répond : "Je suis tombée amoureuse de ma nouvelle poitrine ! Mes seins étaient plus beaux, plus fermes... et à la bonne hauteur (Rires.)" Le rire lui permet de s'adapter aux situations compliquées : "Il est capital de pouvoir sourire et reprendre sa vie normale." Bien dans sa tête, elle est aussi bien dans son corps, menant une bonne hygiène de vie, mais elle rappelle que, malgré tout, même si l'on mène une vie parfaite, "le principal reste le dépistage".

Sereine, Christina Applegate a fondé une famille. En 2008, l'actrice, divorcée de l'acteur Johnathon Schaech, a commencé à fréquenter le musicien Martyn LeNoble et ils se sont fiancés le jour de la Saint-Valentin 2010, puis mariés le 23 février 2013. Le couple est parent d'une fille, Sadie, 4 ans. Pour consacrer plus de temps à sa famille, elle a choisi de prendre une année sabbatique. Et pour son enfant, elle ne rêve que d'une enfance classique, alors elle n'est pas prête à l'encourager à débuter à Hollywood dès l'enfance, comme elle.

Quant aux curieuses et curieux qui se demande comme elle a fait face à Chris Hemsworth et ses "bijoux de famille" mis en avant dans le film Vive les vacances, elle répond franchement : "Ce n'est pas la taille de son pénis qui m'a impressionnée puisqu'il s'agissait d'une prothèse en plastique. J'étais bouche bée devant ses abdos. Il dit que cela vient juste de sa pratique du surf. Je ne le crois pas une seconde."

Bande-annonce du film Vive les vacances, en salles depuis le 19 août 2015
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image