Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Christophe Dechavanne, roulé dans la boue : ''On me disait drogué et alcoolisé''

10 photos
Lancer le diaporama
Ce samedi 30 novembre, Laurent Ruquier prenait les commandes d'un nouveau numéro de son talk-show à succès du samedi soir : On n'est pas couché.

Autour de la table : le musicien Manu Katché, mais aussi la chorégraphe Blanca Li, qui présentera son nouveau spectacle Robot, à Paris, du 23 décembre au 5 janvier. L'invité politique de la semaine est l'homme politique Olivier Besancenot (NPA). Sans oublier les polémistes Natacha Polony et Aymeric Caron et la chronique détonnante de Nicolas Bedos !

Christophe Dechavanne, animateur d'Une famille en or sur TF1, était également de passage par l'émission de France 2 pour parler de son opération Sortez couverts, qui oeuvre dans la lutte contre le sida. Il tenait à sensibiliser le public à l'augmentation de la TVA sur plusieurs produits de grande consommation, parmi lesquels les préservatifs.

Au cours de son entretien avec Laurent Ruquier et avec le binome Polony-Caron, il n'a pas hésité à parler également de ses activités d'animateur sur TF1. Une interrogation a d'ailleurs été soulevée : est-il vraiment heureux dans des jeux en access prime time qui le contraignent à du politiquement correct ? Réponse du principal intéressé : "J'ai des projets mais il faut trouver le diffuseur (...) Je ne vais pas à reculons faire un jeu, et quand je suis avec les candidats, je m'amuse beaucoup. J'essaie de mettre ma patte dans la mesure du possible (...) Y'a des couillons sur des chaînes de télévision qui disent que je n'aime pas ce que je fais et que je n'aime pas les candidats parce que j'ai dit que je ne mourrai pas animateur de jeu."

Il déplore par la suite être dans une époque où la télévision française ne prend plus de risques avec ses programmes, et préfère acheter des formats ayant déjà fait leurs preuves à l'étranger plutôt que de lancer des productions originales françaises. Quant au fait qu'il soit désormais plus cadré dans des jeux qui ne laissent pas beaucoup de place à la spontanéité, il rétorque : "T'as vu ce que je prends dans la tronche quand je me lâche ? Il y a un an et demi, j'ai fait un numéro des 100 plus grands, où je me suis lâché, on a fait 3h40 de direct. J'ai été roulé dans la boue par internet : j'étais drogué, alcoolisé... Alors que je faisais juste mon boulot d'animateur !"

Il fait référence à une émission en direct diffusée en prime time en janvier 2012 où, en roue libre du début à la fin, il avait notamment taquiné Sandrine Quétier, sa co-animatrice, et s'était laissé aller à quelques blagues en dessous de la ceinture.

A noter enfin le joli score d'audience réalisé par France 2 grâce à On n'est pas couché : l'émission s'est classée en tête des audiences dès 23h05, fédérant 1,95 million de téléspectateurs avec l'excellente part de marché enregistrée : 29% sur les 4 ans et plus.

Découvrez le passage de Christophe Dechavanne dans On n'est pas couché dans notre player vidéo.

Joachim Ohnona
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel