Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Christophe Dominici : "De la haine" entre sa veuve Loretta et son père, Jean

Christophe Dominici : "De la haine" entre sa veuve Loretta et son père, Jean
Par Holo Han Rédacteur
Comme celui de la série My Holo Love, Holo le journaliste se fait discret. Il observe l'actualité mode, musique et sport, et l'analyse dans les moindres détails…
Jean-Marie Dominici, père de Christophe Dominici - Cérémonie religieuse en hommage au joueur Christophe Dominici en l'église Saint-Cécile à Boulogne Billancourt. © Panoramice / Bestimage
12 photos
La mort de Christophe Dominici a semé la discorde au sein de sa famille. L'épouse du défunt ancien rugbyman, Loretta Denaro, et son père Jean Dominici sont en froid. Ce dernier est convaincu qu'il s'agit d'une mésentente.

Survenue le 24 novembre 2020, la mort de Christophe Dominici suscite toujours une vive émotion. Elle a également semé la discorde au sein de sa famille. La veuve du défunt ancien rugbyman, Loretta Denaro, est en froid avec sa belle-famille.

Jean Dominici, le père de Christophe Dominici, a fait cet étonnant aveu au Figaro. L'homme s'est entretenu avec le quotidien avant la sortie de la réédition de Bleu à l'âme, la biographie sur son fils qu'il a préfacé avec une lettre poignante. Interrogé sur sa belle-fille Loretta Denaro et ses deux petites-filles, Mya et Kiara (11 et 14 ans), Jean évoque "une situation compliquée".

Ma femme et moi voyons très peu nos petites-filles

"Ma belle-fille nous accuse d'avoir de la haine contre elle. Donc ma femme et moi voyons très peu nos petites-filles, avoue-t-il. Elles sont venues trois jours chez nous avant Noël, sans rester pour le Réveillon, et puis c'est tout. Nous sommes depuis venus à Paris, mais nous n'avons pas osé rentrer dans la maison. On les a vues à la sortie de l'école, à l'équitation."

Jean Dominici parle ensuite d'une mésentente : "J'ai de la haine oui, mais pas envers elle. J'ai de la haine pour les gens qui n'ont pas soigné Christophe, qui ne l'ont pas compris. Pour ceux qui se sont moqués de lui aussi lors de l'affaire de Béziers. Certains ont dit qu'ils regrettaient sa disparition alors qu'ils l'avaient critiqué..." Le papa endeuillé a perdu son entrain depuis le décès de son fils Christophe Dominici. Mais son épouse et lui se raccrochent justement à leur dernière raison de vivre, à savoir leurs petites-filles.

"Aujourd'hui, elles sont sous tutelle de leur mère. Et Christophe a laissé un empire, de nombreuses sociétés qui tournent très bien. On va tout faire pour que les petites aient tout ce qu'il faut pour vivre. Déjà, pour les aider un peu, tous les droits d'auteur de ce livre sont pour elles. Je pense également lancer une ligne d'habits qui va s'appeler 'Domi'... Il faut qu'on tienne pour elles", conclue-t-il.

Christophe Dominici a été enterré le 2 décembre dernier à Hyères, près de la tombe de sa grande soeur Pascale, morte en 1986.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image