Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Corey Feldman: L'ex-enfant star fête 'Duh' avec ses Corey's Angels en lingerie !

28 photos
Lancer le diaporama
Corey Feldman : Grâce à l'ex-Goonies et ses Corey's Angels, c'est vraiment Noël avec le single Duh (août 2013)

SO DUH !!! Avec son bagou, pas étonnant que de la bande des Goonies, ce soit lui qui rafle toutes les filles les plus sexy ! Corey Feldman, enfant star devenu l'idole de toute une génération avec son rôle de Clark Devereaux, dit Bagou pour d'évidentes raisons, dans le film d'aventure jeunesse culte de 1985 produit par Steven Spielberg, a maintenant 42 ans mais roule toujours des mécaniques. Et si on a pu halluciner ces derniers mois devant la dégaine plutôt pimp qu'il pouvait afficher dans la nuit hollywoodienne, déambulant avec des hyperbimbos surgonflées, on comprend désormais mieux pourquoi : l'artiste s'est créé un harem plus sulfureux que l'écurie Victoria's Secret, les Corey's Angels, et ces charmantes créatures parées d'ailes mais de pas grand-chose d'autre sont mises à contribution pour la promo du nouvel album de leur "Hugh Hefner" à elles...

Onze ans après son deuxième album au titre évocateur, Former Child Actor ("ex-enfant star"), laps de temps au cours duquel il a notamment participé à diverses télé réalités et autres projets télé mais a également fait des apparitions remarquées dans les clips d'autres artistes (1983 de Neon Trees, Last Friday Night de Katy Perry, S.D.S. de McMiller), Corey Feldman prépare la sortie de sa nouvelle réalisation, Angelic to the Core. Et en matière d'angélisme, il se pose là...

Extrait inédit de ce troisième album à paraître, la star de Vendredi 13 et Stand by me révélait le 16 août 2013 un morceau totalement inédit, Duh!. Un nouveau cocktail déjanté (électro hip hop ?) que Corey Feldman a dévoilé en l'habillant (déshabillant ?) d'images de la dernière Xmas Party (soirée de Noël) de ses anges. Une fois encore, l'action de situe dans la Feldmansion, lieu de luxure qui ne tient pas son nom au hasard : l'ambiance y est peu ou prou similaire à celle de la Playboy Mansion, et si le maître des lieux fait l'effort de jouer le jeu avec un bonnet de Père Noël, ses lutines, elles, se passent volontiers de costume. Poitrines arrogantes et fessiers joufflus à gogo en cadeaux à côté du sapin...

Devant la hâte de certains médias, Corey a apporté une précision : il ne s'agit que d'une mise en bouche, servant par ailleurs à booster les ventes de tickets pour sa soirée d'anniversaire organisée le 16 août 2013 (un mois jour pour jour après son 42e anniversaire), et Duh! bénéficiera bien d'un clip original avec la vrai version du morceau. Les Corey's Angels sont sûrement au courant... Affaire à suivre !

Le mois dernier, à l'occasion de la réédition digitale de Former Child Actor, remasterisée, et de l'arrivée de Angelic to the Core, Corey Feldman dévoilait déjà un nouveau single et un clip savoureux, avec l'efficace morceau Ascension Millennium. Une vidéo qui proposait de vivre une journée dans le monde merveilleux de Corey... Bien entendu, l'action débutait au sein de la Feldmansion, notre héros - marié deux fois et divorcé deux fois à la ville - s'éveillant au côté d'une bombe blonde. Réveil tonique et direction, escortée par deux Corey's Angels, le studio d'enregistrement : sur la route, notre Corey, qui croise son ancien copain des Goonies devenu star au cinéma Sean Astin, se transforme en... Michael Jackson. Et c'est loin d'être anecdotique au regard de l'histoire entre l'ex-enfant star et le défunt King of Pop : une amitié s'était nouée entre les deux alors que Corey n'avait que 13 ans, lors du tournage des Goonies, et l'adolescent s'était piqué d'une telle admiration pour le roi de la pop qu'il en était venu, obsédé, à s'habiller comme lui, à danser comme lui, etc. La suite de leur relation est plus trouble : si Corey considérait alors Michael comme "la personne la plus importante de sa vie", sa vision récente des choses a bien changé, évoquant des revues pornographiques que Michael Jackson lui aurait montrées, mais niant avoir subi des abus... Il avait été appelé à témoigner lors du procès du roi de la pop pour pédophilie en 2005 et n'avait pu qu'évoquer ses doutes a posteriori. Mais les seuls reproches qu'il aient vraiment fait par la suite à Michael Jackson, c'est d'avoir offert une amitié à des enfants qui en avaient besoin (dans son cas : difficultés familiales, isolement à l'école...) et de les avoir abandonnés.

Profondément atteint par la mort en 2010 de son alter ego Corey Haim, homonyme avec qui il avait une émission télé à succès baptisée The Coreys, Corey Feldman a néanmoins jeté un pavé dans la mare d'Hollywood en 2011 en dénonçant la "pédophilie qui y règne", déclarant de manière sibylline en avoir été victime et considérer que ses abus avaient détruit, non seulement sa carrière, mais aussi sa vie et celle de son ami Corey Haim. D'où la naissance de son personnage de womanizer ?

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel