Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Cyril Hanouna chuchote à l'oreille du président Macron ? "Il m'a demandé une chose"

Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
11 photos
Invité de RTL pour la promotion de son livre "Ce que m'ont dit les Français", Cyril Hanouna a répondu à toutes les questions d'Alba Ventura : son altercation avec Sophie Tapie, la vaccination et bien sûr, les politiques. Et notamment sa relation avec l'un d'eux, le président de la République.

A 47 ans, Cyril Hanouna est l'une des figures les plus influentes du PAF. Son émission Touche pas à mon poste est devenu un phénomène de société et c'est pourquoi il a décidé, en collaboration avec l'éditorialiste politique Christophe Barbier, de publier un essai baptisé Ce que m'ont dit les Français (éditions Fayard). Dans ce livre, il range son costume de trublion de la télévision pour s'interroger sur son pays et toutes celles et ceux qui le composent, quelque soit leur classe sociale. Pour la promotion de cet ouvrage, celui qui a fait la couverture de Télérama il y a peu était l'invité d'Alba Ventura sur RTL ce 5 octobre 2021. L'occasion pour lui de réagir sur une rumeur qui voudrait qu'il soit un "conseiller" d'Emmanuel Macron.

Après avoir ouvert l'entretien sur l'affaire Sophie Tapie qu'il n'avait pas ménagée sur son plateau peu avant le décès de son père, Alba Ventura enchaîne sur le rôle de "médiateur de la République" que tient Cyril Hanouna. Non, il ne veut pas être candidat à l'élection présidentielle mais il veut être la voix des oubliés et faire le lien entre les figures politiques et les Français : "Il faut aussi qu'ils viennent chez moi car les politiques on les voit autrement. Manuel Valls n'était pas le même, Jean-Michel Banquer aussi." Et qu'en est-il du chef de l'Etat ? "Non, pas du tout je ne chuchote pas à l'oreille d'Emmanuel Macron. On ne s'envoie pas des textos tout le temps mais c'est vrai que je parle aussi bien avec Jean-Luc Mélenchon, Xavier Bertrand et Emmanuel Macron. Il ne m'a jamais rien demandé."

"Il ne m'a jamais rien demandé" mais...

Toutefois, le présentateur se souvient d'un "service" qu'il lui a rendu. Non vacciné - pour l'instant, précise-t-il sur les ondes de RTL - mais pas antivax, l'animateur de télévision a expliqué ce qu'il a fait pour le locataire de l'Elysée : "Il m'a demandé une chose un jour, c'était de relayer les gestes barrières parce qu'il avait espoir de ne pas reconfiner. Je l'ai fait, sur mes réseaux et à l'antenne, c'est la seule chose qu'il m'ait demandé."

Durant l'interview, alors que les élections présidentielles 2022 se profilent, Cyril Hanouna a fait part de ses choix d'invités en matière de politique : "J'avais dit un jour que je ne recevrai jamais Marine Le Pen ou Eric Zemmour. Aujourd'hui, j'ai bougé, j'ai changé d'avis. Je n'étais pas du tout armé pour les recevoir, l'équipe autour de moi n'était pas armée pour les recevoir. Aujourd'hui, j'ai une batterie de personnes qui peuvent être en contradiction avec eux. (...) J'ai changé parce que je préfère les mettre en face de leurs contradictions plutôt que les laisser s'exprimer sur les réseaux sociaux". Seule persona non grata : Dieudonné qui est allé trop loin pour Cyril Hanouna.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image