Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Dany Boon : Un 'Supercondriaque' heureux chez les Ch'tis, au bras d'Alice Pol

Judith El Zein, Dany Boon, Alice Pol lors de la première du film Supercondriaque à Lomme dans la banlieue de Lille le 14 janvier 2014.
31 photos
Lancer le diaporama
Judith El Zein, Dany Boon, Alice Pol lors de la première du film Supercondriaque à Lomme dans la banlieue de Lille le 14 janvier 2014.

C'est tout naturellement dans sa région natale que Dany Boon a présenté, mardi 14 janvier, son nouveau film, Supercondriaque. Une production attendue, après les succès de Bienvenue chez les Ch'tis et de Rien à déclarer. L'acteur le mieux payé de France retrouvait au côté de ses complices acteurs (mais pas de Kad Merad), la ferveur du Nord, à quelques kilomètres d'Armentières, sa ville natale.

À Lomme, tout près de Lille, le bouche-à-oreille a fonctionné. Les fans et spectateurs sont nombreux à être venus accueillir l'enfant du pays, Dany Boon. Tout heureux de retrouver les siens après s'en être éloigné pour vivre à Los Angeles, loin de la France et son agitation, ce dernier enchaîne photos et autographes. Généreux, il pose avec ses acteurs. L'acteur-réalisateur est notamment sous le feu des projecteurs au bras d'Alice Pol, la pétillante comédienne qui fait battre le coeur de l'hypercondriaque célibataire qu'il incarne. Judith El Zein et l'immanquable Guy Lecluyse étaient également présents lors de cette avant-première.

Romain Faubert (Dany Boon) est un homme seul qui, à bientôt 40 ans, n'a ni femme ni enfant. Le métier qu'il exerce, photographe pour dictionnaire médical en ligne, n'arrange rien à une hypocondrie maladive qui guide son style de vie depuis bien trop longtemps et fait de lui un peureux névropathe. Il a comme seul et véritable ami son médecin traitant, le docteur Dimitri Zvenska (Kad Merad), qui dans un premier temps a le tort de le prendre en affection, ce qu'il regrette aujourd'hui amèrement. Le malade imaginaire est difficilement gérable et Dimitri donnerait tout pour s'en débarrasser définitivement. Le docteur Zvenska pense avoir le remède qui le débarrassera en douceur de Romain Flaubert : l'aider à trouver la femme de sa vie. Il l'invite à des soirées chez lui, l'inscrit sur un site de rencontres, l'oblige à faire du sport, le coache même sur la manière de séduire les femmes et de se comporter avec elles. Mais la tâche qui consiste à découvrir la perle rare qui sera capable de le supporter et qui par amour l'amènera à surmonter enfin son hypocondrie s'avère plus ardue que prévu...

Fier de son film, Dany Boon en faisait la promotion lors d'un entretien passionnant accordé au Film français : "Je suis un gros coproducteur du film qui a coûté plus de 20 millions d'euros. Nous avons réussi à rester dans le budget", se félicite l'humoriste, qui assure au passage que ce long métrage "a été facile à financer", grâce aux entrées des succès de Dany Boon. Ce dernier espère bien entendu que Supercondriaque "sera un gros succès populaire" : "Je n'ai pas de pression sur les épaules. C'est mon film. Je suis parti d'une page blanche, je l'ai monté, je l'ai réalisé, je joue dedans, c'est mon bébé. Je ne suis pas juste acteur comme dans mes films récents. Je suis content et j'assume déjà les critiques positives ou négatives que je vais entendre", assure-t-il, serein.

"Supercondriaque", en salles le 26 février.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel