Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Dany Brillant dans La Vérité si je mens 3 : Ça va swinguer

6 photos
Lancer le diaporama
Si Dany Brillant n'a pas de mal à faire swinguer les gens avec ses chansons, il veut aussi bien les faire rire. Ainsi, il se produit au théâtre des Nouveautés à Paris dans la pièce Mon meilleur copain, n'hésitant pas à casser son image bienveillant en incarnant une ordure. Au micro de Nikos Aliagas, lors de la matinale d'Europe 1 du 1er novembre, il explique la place de la comédie dans sa vie, et donne quelques détails sur sa performance dans La Vérité si je mens 3.

Sa première vocation quand il était enfant était d'être acteur, jusqu'à ce que la musique le rattrape. Il se produit dans les cabarets, mais n'en oublie pas pour autant le théâtre et suit les cours Florent. C'est la chanson qui lui aura ensuite souri et on connaît la suite, rythmé de Suzette et de jolies filles aux jolies yeux.

Dans la pièce Mon meilleur copain, il joue un salaud : un homme à qui tout semble sourire et qui n'est autre qu'un mythomane manipulateur dont le meilleur ami (Roland Marchisio) fait les frais. Un rôle à contre-courant pour Dany Brillant, qui a été séduit par l'humour de la pièce écrite par Eric Assous et mise en scène par Jean-Luc Moreau. Mais Dany y a ajouté sa touche personnelle, car s'il ne chante pas - ou seulement faux - il a composé la musique.

Dany Brillant se plaît dans le costume d'acteur et c'est avec grand plaisir qu'il a rejoint la bande de copains de La Vérité si je mens 3. Dans cette comédie prévue en salles le 1er février 2012, il joue le rôle d'un chanteur, lui-même, qui ne sera pas payé par Serge, joué par José Garcia. Une apparition qui promet d'être truculente ! Dans ce troisième épisode de la saga et de nouveau réalisé par Thomas Gilou, Eddie, Dov, Yvan et les autres, installés dans la banlieue florissante d'Aubervilliers, font face à un lot d'adversité compromettant sérieusement la cohésion du groupe.

Le ton devient plus sérieux quand Dany Brillant aborde la situation en Tunisie et les élections, lui qui est originaire de ce pays : "Oui, je suis inquiet," dira-t-il. Et s'il s'intéresse beaucoup à la politique en France, il ne veut pas afficher de soutien : "Je ne veux influencer personne."
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel