Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Dérapage de Jean-Michel Maire: Le patron du CSA annonce qu'une mesure sera prise

11 photos
Lancer le diaporama
Le président du Conseil supérieur de l'audiovisuel s'est exprimé ce matin.

En octobre dernier, Jean-Michel Maire avait choqué de nombreux téléspectateurs. Le célèbre chroniqueur de Cyril Hanouna avait embrassé la poitrine d'une jeune femme sans son consentement durant Les 35 Heures de Baba. Un geste malheureux, pardonné par la jeune femme, mais qualifié par certains d'agression sexuelle et qui avait été largement signalé au CSA.

Invité ce mardi 22 novembre dans Le Grand Direct des médias sur Europe 1, le président du Conseil supérieur de l'audiovisuel, Olivier Schrameck, a déclaré que le dossier serait examiné demain et qu'il était "clair qu'une mesure [serait] prise". "Il y a déjà eu une mise en demeure et une mise en garde. Trois affaires sont actuellement à l'examen. Compte tenu des avertissements qui ont été infligés précédemment, il y a effectivement un risque de sanction. Mais je ne peux pas vous en dire plus", a-t-il déclaré.

Une sanction qui peut "aller jusqu'à la suspension de l'émission". "Il existe aussi des sanctions financières avec des amendes qui peuvent aller jusqu'à trois pour cent du chiffre d'affaires, a précisé Olivier Schrameck. "Lorsqu'il y a des anomalies, des débordements qui transforment la distraction en avilissement, il est légitime d'intervenir."

En attendant la décision du CSA, Jean-Michel Maire s'est encore fait remarquer hier soir dans TPMP. Lorsque Matthieu Delor­meau a commenté la célèbre épreuve des poteaux de Koh-Lanta, en déclarant que regarder pendant trente minutes deux personnes debout sur les poutres n'avait pas grand intérêt, Jean-Michel Maire a rétorqué : "Tu restes bien deux heures sur une teub, toi !" Une remarque qui a beaucoup fait rire les chroniqueurs qui ont fini par quitter le plateau (toujours avec humour) en signe de désolidarisation.

Ce nouveau numéro de Touche pas à mon poste a été suivi en moyenne par 1,3 million de téléspectateurs, soit 5,4% des 4 ans et plus.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image