Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Dropped - Nouvelle vidéo de la collision : ''C'est incompréhensible''

23 photos
Lancer le diaporama
Denis Brogniart sur le plateau du Grand journal de Canal+, le 10 mars 2015. Il évoque la disparition des membres de l'équipe de production d'ALP - il les connaissait presque tous - lors de la collision entre deux hélicoptères survenue dans la nuit du 9 au 10 mars en Argentine lors du tournage de Dropped (TF1). Florence Arthaud (57 ans), la nageuse Camille Muffat (25 ans), le boxeur Alexis Vastine (28 ans), mais aussi de Laurent Sbasnik, Lucie Mei-Dalby, Volodia Guinard, Brice Guilbert et Edouard Gilles, membres des équipes d'Adventure Line Productions (qui fournit également les émissions Koh-Lanta et Fort Boyard), et de Juan Carlos Eduardo et Roberto Carlos Abate, les deux pilotes argentins qui se trouvaient aux commandes des appareils, sont décédés.

Hier, la France se réveillait choquée en apprenant que dans la nuit du 9 au 10 mars, sur le tournage du jeu télévisé Dropped (TF1) en Argentine, deux hélicoptères étaient entrés en collision, causant la mort de la navigatrice Florence Arthaud (57 ans), de la nageuse Camille Muffat (25 ans) et du boxeur Alexis Vastine (28 ans), mais aussi de Laurent Sbasnik, Lucie Mei-Dalby, Volodia Guinard, Brice Guilbert et Edouard Gilles, membres des équipes d'Adventure Line Productions (qui fournit également les émissions Koh-Lanta et Fort Boyard), et de Juan Carlos Eduardo et Roberto Carlos Abate, les deux pilotes argentins qui se trouvaient aux commandes des appareils. Au total, dix personnes, dont huit Français, sont décédées. Denis Brogniart, présentateur de Koh-Lanta sur TF1 et Christian Le Bozec, ancien chef de projet de cette même émission, étaient invités sur le plateau du Grand Journal de Canal+. Bouleversés, les deux hommes ont tenté de comprendre ce qu'il a bien pu se passer.

Nouvelles images de la collision des pilotes expérimentés

À l'exception de Brice Guilbert qui ne travaillait pas pour Koh-Lanta, tous les autres membres de l'équipe de production d'ALP qui ont trouvé la mort dans cette tragédie, étaient des techniciens très réguliers de Koh-Lanta. "Ce sont des gens qui faisaient partie de notre famille, notre famille des jeux d'aventure. Laurent Sbasnik était capable de courir plus vite que n'importe lequel des candidats. Tous étaient de véritables aventuriers. Il étaient très excités, j'en suis persuadé, de monter à bord d'un hélicoptère", a lâché Denis Brogniart en leur rendant hommage.

Puis, des images inédites de la collision des hélicoptères, filmées cette fois-ci par les cadreurs de Dropped, ont été dévoilées. Une vidéo sur laquelle on voit clairement qu'un des deux engins change subitement de trajectoire et coupe la voie à l'autre. Le débat a alors tourné autour des causes possibles de l'accident. "À bord des hélicoptères, il y a quatre techniciens dont un qui est assis sur le côté pour filmer les trois sportifs qui sont dans l'autre hélicoptère. Il y aussi un autre caméraman chargé de faire des gros plans à l'intérieur des hélicoptères des sportifs. Ils sont à distance respectable et un hélicoptère coupe la route de l'autre", commence le célèbre animateur qui ne peut expliquer les raisons de la collision. Malaise du pilote ? Problème mécanique ? Pour le moment, personne ne sait ce qu'il a bien pu se passer en Argentine, surtout que, comme le précise le présentateur, il n'existe pas de boîte noire pour ce type de machine.

Une chose est en tout cas certaine pour Denis Brogniart : les deux pilotes étaient plus qu'expérimentés. "Chacun des pilotes avait plus de trente ans d'expérience, plus de 10 000 heures de vol. Chacun avait transporté le président de la république", a-t-il précisé.

Larmes et incompréhension

Julien Magne, producteur de Dropped, a ensuite répondu à quelques questions d'Antoine de Caunes. Toujours présent en Argentine, ce dernier raconte l'ambiance et la façon dont s'est déroulée cette terrible journée. "Ce sont des heures très compliquées. On s'est retrouvé au milieu de la nuit. Les équipes restées sur la zone de décollage - dont Alain Bernard, Jeannie Longo, Anne-Flore Marxer et Philippe Candeloro - sont rentrées à l'hôtel. Nous qui étions déjà sur la 'dropped zone' [là où la course devait commencer et où les candidats devaient atterrir, NDLR] sommes rentrés à pied dans la nuit. On a ensuite passé la nuit à pleurer les amis que nous avons perdus", raconte-t-il.

Concernant l'accident, Julien Magne ne comprend pas ce qu'il a bien pu se passer car toutes les questions de sécurité ont été respectées. "J'ai longuement discuté avec un des deux pilotes le matin parce que, justement, le plafond [la base de la couche nuageuse, NDLR] était trop bas pour voler. On a donc décalé notre tournage de plus de trois heures et demie. Il y a eu des rotations d'hélicoptères qui se sont très bien passées, il faisait très beau, il y avait une légère brise. On m'a prévenu par radio, je n'ai pas compris tout de suite ce qu'on me disait et tout s'est effondré. Quand on regarde les images, c'est incompréhensible", a-t-il expliqué le visage sombre.

Denis Brogniart, qui connaît depuis dix ans Julien Magne, a ensuite souhaité lui dire quelques mots d'encouragements : "Quand je vois son visage comme ça, je sais à quel point ils vivent des heures difficiles. Je veux juste dire à Julien d'embrasser tout ceux qui sont encore là. Serrez-vous les coudes, les gars, on vous attend pour vous serrer dans les bras et on ferra tout ce qu'on pourra pour vous aider."

Sylvain Augier et Nicolas Hulot, leurs avis sur l'accident

De son côté, Sylvain Augier ex-animateur de La Carte au trésor sur France 3 - émission également produite par ALP -, également pilote d'avion et d'hélicoptères, a accordé une interview au Parisien dans laquelle il estime que l'accident de Dropped a pour origine une erreur de pilotage. "L'un se cabre et percute l'autre. Le pilote du dessous n'a pas vu celui qui le surplombait et qui ne pouvait pas le voir non plus. Il n'y avait pas d'échappatoire", lâche-t-il. Puis il ajoute : "Je pense à un problème d'attention des pilotes, de visibilité. (...) On ne sait pas s'ils n'ont pas voulu se rapprocher pour filmer." L'animateur, qui a perdu un des pilotes d'hélicoptère de son ex-émission il y a plus d'un an, sait à quel point ces engins doivent être manipulés avec attention.

Sur Europe 1 Nicolas Hulot, qui a animé pendant vingt-cinq ans Ushuaïa, sur TF1 a également fait part de son expérience avec les hélicoptères. "Mon cauchemar pendant vingt-cinq ans, ça a été que les appareils ne rentrent pas en collision car quand un hélicoptère en filme un autre, il peut y avoir un moment de distraction car les cadreurs veulent toujours être plus près. J'ai imposé des disciplines et il m'est déjà arrivé de pousser des gueulantes. Moi, c'était ma terreur", raconte-t-il.

À Paris, le parquet a confié une enquête pour homicides involontaires à la section de recherches de la gendarmerie des transports aériens, tandis que deux enquêteurs du Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA), chargé de mener des investigations techniques sur les accidents d'avions, devaient se rendre sur place.

Sarah Rahimipour

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image