Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Emmanuel Macron victime d'une mesquinerie d'Anne Hidalgo : "1,75% de pouvoir de nuisance !"

Emmanuel Macron victime d'une mesquinerie d'Anne Hidalgo : "1,75% de pouvoir de nuisance !"
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
12 photos
Pour le grand soir de sa réélection, les équipes de campagne d'Emmanuel Macron avaient prévu une scénographie particulière sur le Champ-de-Mars à Paris le 24 avril 2022, au pied de la Tour Eiffel. Selon les indiscrétions du "Figaro", elles se seraient heurtées à un refus de la part de celles d'Anne Hidalgo, adversaire du président sortant au premier tour...

Après l'effervescence de l'élection d'Emmanuel Macron pour un second mandat présidentiel le 24 avril 2022, les médias dévoilent toutes les coulisses de ce grand moment pour le chef de l'Etat. Ainsi Le Figaro revient sur le remaniement, les législatives, la majorité et aussi les off de l'organisation de son discours sur le Champ-de-Mars à Paris.

Après avoir passé son week-end au Touquet où il est allé voter avec son épouse Brigitte Macron, le président sortant est rentré le 24 avril au soir à l'Elysée. Il a suivi l'annonce des résultats de 20h dans la salle des fêtes du palais présidentiel, entouré de ses proches et bien sûr, de sa femme. En effet, si les sondages ont annoncé gagnant Emmanuel Macron, il sait que son adversaire Marine Le Pen a fait des scores impressionnants surtout dans les outre-mer. Puis, l'annonce tombe : il est bien réélu avec plus de 58% des voix. C'est l'heure du discours de la victoire sur le Champ-de-Mars au pied de la Tour Eiffel. Pour le public, tout se passe sans encombre mais un fait reste en travers de la gorge de l'entourage du dirigeant français.

Le Figaro révèle en effet que "l'équipe du président sortant a demandé une dérogation pour faire scintiller la Tour Eiffel à 21h30, pendant le discours qu'Emmanuel Macron doit prononcer sur le Champ-de-Mars". Cependant, la demande est refusée pour cet horaire, et à 21h également d'ailleurs : "Il fait étonnamment jour ce soir. Exceptionnellement, il se peut qu'on attende 22 heures pour l'illuminer", rapporte-t-on aux chargés de la campagne d'après le quotidien. Il cite alors leur réaction, marquée par un "sourire exaspéré" : "C'est ce qui s'appelle '1,75% de pouvoir de nuisance'..."

Une référence au score très bas que la maire de Paris Anne Hidalgo a réalisé lors du premier tour de la présidentielle. Si l'édile parisienne socialiste - dont le fils n'a même pas voté pour elle - avait appelé à voter pour le président en exercice pour faire front à l'extrême droite, son équipe n'a pas voulu céder aux requêtes des macronistes lors de leur jour de gloire.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image