Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Emmanuelle Béart : Sensuelle et enivrante dans le Désert de l'amour

11 photos
Lancer le diaporama

Ce samedi 18 février, France 3 proposera une nouvelle adaptation télévisuelle, comme elle sait si bien les faire, d'un grand roman français, Le Désert de l'amour, de François Mauriac. Mené par la sublime Emmanuelle Béart, le film raconte le triangle amoureux impossible qui se noue entre Raymond Courrèges (Mathieu Spinosi), son père (Didier Bezace) et Maria Cross, ex-prostituée. A l'occasion de la diffusion de cette adaptation, Emmanuelle Béart s'est confiée au magazine Télé Star (en kiosques le 13 février 2012)

Le pitch ? En 1922, Raymond Courrèges retrouve Maria Cross, une femme ayant profondément marqué sa vie douze ans plus tôt, alors qu'il était adolescent. Il connaît la réputation de maîtresse entretenue de Maria mais croit ne l'avoir jamais rencontrée... c'est pourtant elle qui s'assoit en face de lui chaque soir dans le tramway et provoque son trouble. Son père est lui aussi tombé amoureux de Maria, qui vient de perdre son fils et avec qui il a tissé de solides liens. Prêt à laisser derrière lui sa femme Lucie, il la supplie de quitter son amant...

Très impliquée, Emmanuelle Béart défend ce téléfilm et le patrimoine littéraire français : "Si on ne soutient pas ce genre de films, il va finir par ne plus y en avoir. Et je ne souhaite pas qu'on soit tous à jouer des flics ou des urgentistes !"

Dans ce téléfilm, Emmanuelle Béart s'attaque au machisme dominant dans les années 20. Elle dénonce "l'attitude de ces hommes qui bloquent le désir d'égalité de la femme". Mais encore aujourd'hui, le combat n'est pas fini : "La société change, mais il faut poursuivre ce beau combat."

2012 commence donc sur les chapeaux de roues pour la comédienne, qui va enchaîner les projets : un rôle dans la pièce Se trouver de Luigi Pirandello, au théâtre national de La Colline, et deux apparitions au cinéma dans Bye Bye Blondie (Virginie Despentes) et Télé Gaucho (Michel Leclerc).

Elle retrouvera ensuite le petit écran avec le téléfilm de Damien Odoul, Le Reste du monde, dans lequel elle interprétera une "belle-mère atroce, méchante... et ivrogne".

Le Désert de l'amour, avec Emmanuelle Béart, samedi 18 février sur France 3.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel