Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Emmanuelle Devos, confinée, dévoile ce qu'elle a enfin pu faire

Emmanuelle Devos, confinée, dévoile ce qu'elle a enfin pu faire
Par Tom Spencer Rédacteur
Fan des corgis, des iconiques Spice Girls, de la princesse Diana et adepte de tea time, Tom Spencer aime notamment relater la vie des membres de la couronne britannique mais n’est jamais contre un petit détour outre-Atlantique.
Emmanuelle Devos (Smoking Society Room / Roger Vivier) lors du photocall lors de la 45ème cérémonie des César à la salle Pleyel à Paris le 28 février 2020 © Dominique Jacovides / Olivier Borde / Bestimage
10 photos
Lancer le diaporama
Emmanuelle Devos (Smoking Society Room / Roger Vivier) lors du photocall lors de la 45ème cérémonie des César à la salle Pleyel à Paris le 28 février 2020 © Dominique Jacovides / Olivier Borde / Bestimage
Privée de tournage à cause du confinement, la populaire comédienne Emmanuelle Devos ne gobe pas les mouches pour autant ! Dans les pages du journal "Libération", la star de 55 ans a dévoilé les coulisses de son quotidien, révélant au passage la chose qu'elle a enfin pu faire...

Certes, comme ses collègues du show business, Emmanuelle Devos s'inquiète des terribles conséquences que va provoquer le confinement sur le monde de la culture mais, étonnamment, l'actrice n'est pas particulièrement pressée de retourner au travail. Confinée chez elle, la star Césarisée pour Sur mes lèvres s'est confiée à Libération sur son nouveau quotidien qu'elle souhaite prolonger le plus longtemps possible.

C'est depuis sa maison, "après le périph", qu'Emmanuelle Devos traverse le confinement. Un moment difficile pour de nombreux Français mais que la comédienne, elle, vit plutôt bien ! "J'ai découvert que j'étais faite pour le confinement. Et que donc, probablement, je ne me déconfinerai pas ou le moins possible. En dehors de ma famille et de quelques amis, j'ai besoin de voir peu de gens", a-t-elle confié à Libération. Si elle se dit "contente" de ne plus être obligée d'aller sur Paris pour exercer son métier ou faire de la promo, elle reste bien évidemment inquiète pour l'industrie du cinéma. "Ce qui se passe pour la culture est une catastrophe et on n'a pas fini d'en voir les ravages (...) Je dois tourner un film cet été, on est tous dans le même bain, on ignore quand les tournages vont pouvoir reprendre, si les assurances vont accepter d'assurer", a-t-elle ajouté, consciente d'être "une actrice chanceuse" avec des "beaux projets qui peuvent tout-à-fait rester éternellement en suspens".

A l'aise avec l'idée de rester chez elle, Emmanuelle Devos met son temps libre à profit. "C'est la période idéale pour lire (...) Je me suis attaquée à un gros morceau, Ulysse de Joyce en lisant en parallèle les Cours de littérature de Nabokov (...) J'ai lu Anna Karénine aussi, il était temps !", a-t-elle révélé, heureuse d'avoir enfin pu s'attaquer à cette oeuvre qu'elle n'avait jamais eu le temps de dévorer.

Quand elle ne lit pas, Emmanuelle Devos "regarde presque un western par jour", de quoi compléter sa connaissance du 7e Art. Surtout, ces petits plaisirs simples lui ont appris une chose : "Je suis en train de virer drastiquement anti-consumériste." L'actrice affirme qu'elle compte moins dépenser par la suite, reconnaissant qu'elle a la chance d'être une "privilégiée" qui a "déjà l'essentiel" avec "un logement, de quoi m'acheter de la nourriture, et mes placards contiennent de quoi m'habiller jusqu'au restant de mes jours".

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image