Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Enrico Macias, confidences : Quand Carla Bruni-Sarkozy lui a "passé un savon"

Enrico Macias en concert au Cannet, le 28 mars 2015
17 photos
Lancer le diaporama
Enrico Macias en concert au Cannet, le 28 mars 2015
En pleine promotion de son nouveau livre, Enrico Macias a été interviewé par le "Figaro".

Sa cassette chez Ben Laden, son opération après une chute... Bien malgré lui, Enrico Macias a fait l'actualité ces dernières semaines. Mais cette fois, c'est pour une nouvelle autobiographie, L'Envers du ciel bleu (Ed. Le Cherche Midi), que le chanteur sort dans quelques jours, le 15 octobre. L'occasion d'en parler dans les pages du Figaro et de faire plusieurs étonnantes confidences sur son rapport à la politique...

Son controversé soutien à Nicolas Sarkozy, en 2007, avait marqué tout le monde. Et plus particulièrement bien sûr son fameux "Ah qu'elles sont jolies les filles de Sarkozy", sur la scène de la place de la Concorde. "J'ai fait une connerie, je le reconnais", avoue aujourd'hui le chanteur de 76 ans qui soutenait au départ Laurent Fabius et Dominique Strauss-Kahn, écartés au profit de Ségolène Royal. "Embarqué par l'ambiance" ce soir-là, le chanteur pied-noir avait changé les paroles de son tube devant son "ami" Nicolas Sarkozy, fraîchement élu, et celles qui étaient en fait les filles de Jacques Martin, nées de son union passée avec Cécilia Attias.

Une image d'Enrico Macias qu'on ne risque plus de revoir. Car l'artiste ne veut plus soutenir publiquement des personnalités politiques. "Aujourd'hui, je ne m'engagerai plus, j'ai assez donné. Je ne renie pas mes amis, mais je ne veux plus faire de politique", assure celui qui a pourtant soutenu Anne Hidalgo, maire PS de Paris, l'année dernière. "Elle est d'Andalousie, nous avons sympathisé, je lui avais dit que je le ferais et j'ai tenu parole", se justifie-t-il.

Car encore une fois, cela n'a toutefois pas plu à tout le monde. A commencer par... Carla Bruni-Sarkozy. "Beaucoup m'en ont voulu, et notamment Carla, qui m'a passé un savon. Alors que je ne lui en ai pas voulu lorsqu'elle est passée de gauche à droite en épousant Nicolas...", a raconté le chanteur au Figaro.

Mais désormais, Enrico Macias a d'autres préoccupations, à commencer par son retour sur scène. Opéré après une violente chute et un bras cassé, le chanteur a du repousser la sortie de son nouvel album, Les Clefs, au mois de mars. Heureusement, il voit le bout du tunnel et sa rééducation sera terminée dans deux semaines : "Je peux déjà rejouer de la guitare", se réjouit-il. Tant que ce n'est plus avec des politiques...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Michael Youn explique être en froid avec Yelle, le 25 juin 2020 dans "C à vous".
Jérémy Frérot fait la course contre son fils Lou, à la plage, le 30 juillet 2020
Deva Cassel chante et impressionne son papa, le 15 avril 2020.
Christina Milian se baigne à Saint-Tropez avec sa fille Violet le 20 juillet 2020.
Sofiane (Les Anges) répond aux questions de Purepeople.com
Christina Milian et son fils Isaiah le 28 février 2020.
Nathalie (Secret Story) répond aux questions de Purepeople.com pendant son confinement
Samedi 28 mars 2020, Demdem (la femme de Gims) a dévoilé la chambre de sa fille sur Instagram.
Jérémy (Les Anges 12) répond aux questions de Purepeople.com
Nicolas Sarkozy a publié une vidéo de son nouveau livre "Le Temps des Tempêtes, tome 1", imprimé dans le plus grand secret au mois de juillet. Il sort le 24 juillet 2020.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel