EXCLU Koh-Lanta 2024 : Ricky a-t-il demandé à Léa de l'éliminer en off ? Voici ce qu'il s'est réellement passé !
Publié le 9 avril 2024 à 23:45
Par Leila Messabih | Rédactrice
A la télévision, rien ne lui échappe, des programmes de divertissements à la Top Chef ou Koh-Lanta, aux plus sérieux comme les journaux télévisés ou émissions de débat, rien ne lui échappe. En bref, tout ce qui touche au petit écran et aux médias, c'est son domaine.
Ricky a été éliminé lors du dernier épisode de "Koh-Lanta, Les Chasseurs d'immunité". Et d'après ses camarades, c'est lui qui aurait demandé à être évincé du célèbre jeu de survie de TF1. Une affaire sur laquelle il revient en exclusivité pour "Purepeople.com" !
EXCLU Koh-Lanta 2024 : Ricky a-t-il demandé à Léa de l'éliminer en off ? Voici ce qu'il s'est réellement passé !
Ricky a été éliminé de "Koh-Lanta, Les Chasseurs d'immunité".
Ricky, candidat de "Koh-Lanta", sur TF1 Un départ qui survient au moment de la réunification.
Réunification et réunion des ambassadeurs lors du huitième épisode de "Koh-Lanta, Les Chasseurs d'immunité", mardi 9 avril 2024 sur TF1. Léa, ambassadrice de l'équipe rouge, a sacrifié l'aventure de Ricky.
Réunification et réunion des ambassadeurs lors du huitième épisode de "Koh-Lanta, Les Chasseurs d'immunité", mardi 9 avril 2024 sur TF1. Ricky a fondu en larmes.
Réunification et réunion des ambassadeurs lors du huitième épisode de "Koh-Lanta, Les Chasseurs d'immunité", mardi 9 avril 2024 sur TF1. Auprès de "Purepeople.com", Ricky revient sur son aventure.
Cinquième épisode de "Koh-Lanta, Les Chasseurs d'immunité", diffusé mardi 12 mars 2024 sur TF1.
La suite après la publicité

Dans Koh-Lanta, Les Chasseurs d'immunité, l'heure de la réunification a sonné ! Au cours de l'épisode diffusé mardi 9 avril 2024 sur TF1, les aventuriers encore en lice se retrouvent désormais sur un seul et même camp. Deux ambassadeurs ont été nommés dans chaque équipe, il s'agit de Pauline et Léa. Et alors que la candidate jaune n'a rien lâché, sa camarade rouge a finalement sacrifié un membre de son équipe. C'est ainsi que Ricky a été éliminé. Auprès de Purepeople.com, le champion de karaté revient sur son aventure et met les choses au clair quant à son départ qui semblait s'apparenter à un abandon déguisé.

Que pensez-vous du choix de Léa, de vous éliminer plutôt que d'aller à la boule noire ?

C'est un choix pour lequel je ne peux pas lui en vouloir car, comme je l'ai dit, j'aurais fait la même chose. C'est son choix et je le respecte. Et à la fois je pense que dans tous les cas elle ne serait jamais allée à la boule noire. Elle est arrivée quatre jours après tout le monde, on l'a intégrée dans l'équipe mais elle ne l'a pas ressenti comme ça. C'était compliqué, il y a eu une petite distance qui s'est créée avec certains aventuriers. Donc je pense qu'elle n'aurait pas joué son aventure sur une boule noire alors que nous avions voté contre elle.

Elle avait dit qu'elle irait à la boule noire à 75%...

Je n'y croyais pas du tout. Dès le moment où tu me parles en pourcentage, je ne te crois pas. J'ai été 100% honnête en disant que je n'irai pas à la boule noire. Si on m'avait dit : 'A 99% je vais à la boule', c'est non parce que je prends en compte le 1% restant.

De votre côté, vous avez avoué avec honnêteté que vous n'iriez pas à la boule noire, pourquoi ?

Je l'ai dit parce que le naturel revient au galop, et mon naturel c'est l'honnêteté. Attention, je ne dis pas que les autres ne l'ont pas été. Mais personnellement, je me voyais mal être ambassadeur, éliminer quelqu'un alors que j'avais dit que j'irai à la boule noire. Je me serais senti faux-cul. J'ai préféré dire les choses : si on reçoit la bouteille avec écrit Ricky, il y en a un de vous qui sort, vous êtes au courant. Comme ça je suis droit dans mes bottes, je l'avais annoncé. J'ai peut-être eu tort.

Avec le recul, que pensez-vous de cette déclaration ?

Je ne sais pas si je changerai quelque chose à ce propos. Peut-être que oui, parce que ça m'a quand même coûté ma place. Je jouerais peut-être différemment. Mais c'est moi, je ne peux pas me changer.

Lorsque vous découvrez que Léa est nommée ambassadrice, qu'est-ce que vous vous dites ?

A ce moment, je me dis que c'est 50/50. Je pense que je suis mort, que c'est trop tard. Et à la fois elle a toujours revendiqué voter au mérite, pas aux affinités. Donc je me suis dit que peut-être je suis l'un des plus méritants, qu'elle va suivre ses paroles. Mais j'ai d'abord pensé que c'était fini.

Au retour des ambassadrices, vous apprenez la mauvaise nouvelle sans réagir au départ. Que se passe-t-il dans votre tête ?

C'est le choc. Parce que le temps qu'ils annoncent le prénom, on a l'espoir de rester. Et moi encore plus parce que je savais que j'étais plus en danger qu'Amri, par exemple. C'est le vide total, le néant. Je comprends et en même temps je ne comprends pas. Je me dis que je sors, puis j'imagine que finalement non, qu'on va m'annoncer que je ne pars pas. Il y a plein d'émotions dans ma tête. Et au moment où je réalise, je m'effondre.

Finalement, vous indiquez "comprendre, oui et non" la décision de Léa. Ce qui la fait bondir, et la pousse à révéler que c'est vous qui aviez demandé à être éliminé. Que s'est-il réellement passé ?

Mes paroles ont dépassé mes pensées. J'ai expliqué que j'étais fatigué. Mais je n'ai jamais dit mot pour mot : 'Je veux partir de l'aventure, éliminez-moi.' Ces termes-là ne sont jamais sortis de ma bouche. Par contre oui, j'ai dit que j'étais fatigué de perdre, des disputes, de ne pas manger... Ils ont compris certainement que je n'allais pas tenir. Mais j'avais le mental pour continuer. Ça a duré une minute, et ça a été la minute de trop. Une fois que je l'ai dit, je me suis couché et je me suis dit : 'Merde, tu as trop parlé, tu es condamné maintenant !'

Vos camarades semblent évoquer un abandon déguisé...

Je n'ai jamais dit ça, c'est faux. Après chacun interprète les termes comme il le souhaite. Si j'avais voulu partir, je n'aurais pas attendu la réunion des ambassadeurs. Il n'y a personne qui me retient, j'aurais pu prendre mes affaires et partir de moi-même. Ce n'était pas du tout un abandon, juste un moment de faiblesse.

Léa a estimé que vous n'aviez plus le mental pour l'aventure. Que pensez-vous de ce point de vue ?

Au moment de cette conversation d'une minute, personne n'est revenu me voir pour m'en parler. C'est pour ça que j'ai halluciné. Je me rends compte que je suis éliminé juste pour ça, une toute petite minute de discussion. Je ne comprends pas trop et je suis complètement choqué. Mais en toute honnêteté je ne pense pas que ce soit la seule raison de mon départ. Il y a aussi le côté affinité, parce que Léa savait très bien que si j'avais été ambassadeur je l'aurais éliminée. J'étais bon niveau sportif, et on arrive aux épreuves individuelles donc c'était peut-être aussi le moment de m'éliminer. Je pense que c'est un tout. Le mental, c'était peut-être l'argument acceptable pour me faire sortir.

Jean pense quant à lui que vous étiez très combatif sur les épreuves, beaucoup moins présent sur le camp... Qu'en pensez-vous ?

Quand Jean dit que je suis bon sur les épreuves, je le rejoins. Quand il dit que je n'étais pas trop actif sur le camp, je ne le rejoins pas. Parce que je n'ai pas été actif pendant 24 heures seulement. Et durant ce temps, on m'a reproché la lune : tu ne fais pas ci, tu ne fais pas ça. Alors que toute mon aventure, j'ai fait ma part du marché, à savoir aller chercher du bois, de l'eau. Sur les épreuves j'ai été irréprochable. Mais il suffit de 24 heures où j'ai pris la décision de ne rien faire parce que j'étais épuisé, on me le reproche. On a retenu que ce côté-là où je ne foutais rien sur le camp alors que j'ai été irréprochable pendant 20 jours. Ils n'ont gardé que la dernière image que j'ai donnée.

Plus tôt, lors du jeu de confort, les jaunes l'emportent. Qu'est-ce qui n'a pas marché chez les rouges d'après vous ?

La cohésion ! On était par équipes de trois. Nous, on ne voyait pas le groupe de Meïssa, Cécile et Mégane. Mais apparemment, des dires de Julie et David, c'était un petit peu catastrophique. Donc j'ai compris que nous n'étions qu'un seul trio à jouer au lieu de deux. C'est ça qui a fait la différence, chez les jaunes ils étaient deux trios.

Sur le camp rouge, beaucoup de conflits semblent avoir éclaté. D'après vous, pourquoi ?

C'est simple, je pense. La vie en communauté était difficile. Les jaunes, eux, ont eu l'opportunité d'aller au conseil plusieurs fois. Opportunité, c'est un bien grand mot parce qu'ils ont quand même perdu plusieurs fois. Mais ce que je veux dire, c'est qu'ils ont eu la possibilité d'éliminer les personnes qui pouvaient porter préjudice à leur équipe, faire le tri finalement. Chose que nous avons eu très peu de chance de faire. Donc on est resté très nombreux, et forcément il y avait des clans. Et des clans dans une aventure où on dort tous ensemble par terre sans manger, ça fait des conflits.

La semaine dernière, Maxime évoquait un quatuor formé par vous, David, Cécile et Mégane. Était-ce là l'un des clans que vous évoquez ?

Non, j'en ai même rigolé au conseil de son élimination. Il s'est clairement inventé cette histoire. Pour preuve, j'ai donné mon collier à Meïssa. Je ne vois pas à quel moment il a été question de ce quatuor. Oui, on discutait beaucoup parce que les journées sont longues. Moins avec Maxime. Mais à aucun moment il n'y a eu de quatuor.

Pourquoi avoir fait le choix de céder votre collier d'immunité à Meïssa ?

Dès le premier jour, c'était une évidence. Lorsqu'on s'est rencontré, on a discuté de sa famille, de la mienne. On a rapidement créé ce lien, d'alliance au départ puis après c'est devenu mon frère au-delà des liens du sang. C'est mon frère et aujourd'hui on se côtoie encore. Ça a été un choix stratégique dans le sens où je savais qu'il n'y avait que lui qui pouvait potentiellement bien jouer ce collier. Et c'était aussi une preuve de mon amitié. Le message c'était : tu peux me faire confiance, moi je te fais confiance.

De quoi avez-vous le plus souffert sur le camp ?

L'humain sans hésitation. Toutes les disputes étaient infernales. Je déteste ça, dès qu'une dispute éclate, je m'en vais. Je ne comprenais pas pourquoi on se prenait la tête. J'en suis arrivé à me demander si j'étais normal.

Comment se sont déroulées les retrouvailles avec votre copine, votre maman ?

Beaucoup de tristesse forcément, parce que je n'avais pas prévu de rentrer à ce moment-là. C'était compliqué, surtout quand mes proches ne s'y attendaient pas. Puis j'ai raconté mon aventure donc beaucoup de fierté aussi. De l'émotion, des retrouvailles et puis aussi ils m'ont trouvé changé donc c'était un choc pour eux. La tristesse a duré peut-être une heure, après ce n'était que de la joie !

Contenu exclusif ne pouvant être repris sans la mention Purepeople.com.

Mots clés
Télé People People France Photo Beauté TF1 Interview Exclu
Suivez nous sur Google News
Tendances
Voir tous les people
Sur le même thème
Les articles similaires
EXCLU Océane (Koh-Lanta 2024) : La triste raison derrière son élimination
EXCLU Océane (Koh-Lanta 2024) : La triste raison derrière son élimination
23 avril 2024
EXCLU William (Koh-Lanta 2024), un comportement inapproprié sur le camp ? Une aventurière évoque les raisons de son élimination
EXCLU William (Koh-Lanta 2024), un comportement inapproprié sur le camp ? Une aventurière évoque les raisons de son élimination
25 avril 2024
Dernières actualités
François Janin, personnage important de TF1 passé par Stade 2, nous a quittés
François Janin, personnage important de TF1 passé par Stade 2, nous a quittés
18:08
"Je ne lui parlerai pas" : Tensions entre une star française du foot et Didier Deschamps, ces mots durs qu'ils se sont échangés play_circle
"Je ne lui parlerai pas" : Tensions entre une star française du foot et Didier Deschamps, ces mots durs qu'ils se sont échangés
17:40
Elsa Lunghini (Ici tout commence) : Deux de ses cousines sont de célèbres actrices, dont une qui est star à Hollywood !
Elsa Lunghini (Ici tout commence) : Deux de ses cousines sont de célèbres actrices, dont une qui est star à Hollywood !
17:00
VIDEO "Les Français n'en peuvent plus de ça !" : Jean-Baptiste Boursier perd patience face à ses invités sur LCI play_circle
VIDEO "Les Français n'en peuvent plus de ça !" : Jean-Baptiste Boursier perd patience face à ses invités sur LCI
16:27
Dernières news