Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Fabio Fognini craque encore : Un doigt d'honneur qui se paye cash...

9 photos
Lancer le diaporama

Fabio Fognini va-t-il un jour se calmer ? Déjà connu pour être l'un des plus caractériels du circuit, le tennisman italien a refait des siennes. Après sa défaite contre Wang Chuhan, seulement 553e mondial, au Masters 1000 de Shanghai, la tête de série numéro 15 a tout simplement quitté le court en faisant... un doigt d'honneur au public. Un mauvais geste pour lequel il vient d'être sanctionné financièrement.

Heureusement pour Fabio Fognini, cela va plus affecter son image que son portefeuille. Car le tennisman italien, qui a récemment posé nu, a écopé d'une amende de seulement 2000 dollars (1580 euros) infligée par l'ATP pour ce doigt d'honneur. Pas de quoi perturber le sportif, qui a cumulé plus de 5 millions de dollars de gains depuis 2004. D'autant que c'est un habitué puisqu'il a aussi écopé d'une amende de 21 730 euros à Wimbledon cet été pour conduite anti-sportive, en l'occurrence des menaces sur l'arbitre et une dégradation du gazon anglais.

Depuis plusieurs années, Fabio Fognini (27 ans) s'est spécialisé dans les accès de colère en tout genre. L'année dernière à Shangai, l'amoureux de la tenniswoman Flavia Pennetta, elle aussi caractérielle, avait déjà craqué après une défaite face à Novak Djokovic. A Hambourg, il avait aussi traité le Serbe Filip Krajinovic de "tzigane de merde" avant de s'excuser et reconnaître une "une erreur". A Roland-Garros, il avait aussi adressé un doigt d'honneur après une défaire contre Gaël Monfils qui l'avait déjà pris en grippe à Nice à force de contester les décisions arbitrales.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel