Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Familles nombreuses : Un enfant suivi par un spécialiste, "l'école m'avait soumis cette idée"

Familles nombreuses : Un enfant suivi par un spécialiste, "l'école m'avait soumis cette idée"
Par Sandra Ratesson Chef de rubrique médias
A bientôt 38 ans, Sandra Ratesson en a vu défiler des émissions de télévision, des animateurs et des candidats de télé-réalité. Membre de la génération Club Dorothée, elle a vu l’apparition mais aussi l’extinction de nombreux programmes. La scène du rapprochement physique entre Loana et Jean-Edouard dans la piscine de Loft Story, elle l’a vu en direct grâce à un abonnement ADSL d’époque.
9 photos
Un des enfants de cette famille a besoin d'aide pour s'affirmer et oser évoluer sans le reste d'une partie de la fratrie. C'est ce qu'a expliqué Florie Galli qui n'a pas hésité à faire appel à un professionnel comme il lui a été conseillé.

Dans l'émission emblématique Familles nombreuses, la vie en XXL, c'est cette fois au tour des Galli de faire de touchantes confidences. Florie et Bastien Galli, parents d'Arthur (11 ans), des triplés Rose, Maxime et Lucie (3 ans) et de Paul (1 an), ont évoqué les problèmes d'un de leurs enfants.

Il s'agit de Lucie qui rencontre des difficultés à l'école comme l'a fait savoir Florie, sa maman, sur son compte Instagram, lundi 21 mars 2022. La jeune femme a en effet confié, au sujet de sa fille qu'elle qualifie de "hyper émotive" : "Elle n'a pas trop envie de participer aux activités. L'école m'avait soumis l'idée de la faire suivre par un spécialiste. Donc, je suis allée voir une psychologue. (...) Lucie doit apprendre à travailler et à faire des activités toutes seules, sans la présence de ses frères et soeurs. Elle les sollicite constamment lorsqu'elle est à l'école, parce que Lucie, elle est hyper angoissée et hyper stressée. Elle a toujours besoin de sentir quelqu'un proche d'elle" a-t-elle confié.

En somme, la petite Lucie doit faire les choses par elle-même et affirmer sa personnalité. Ce mardi 22 mars, la petite fille devait donc commencer des "sessions de travail avec un petit groupe d'élèves". "Ils feront des petites activités pour voir si elle arrive à se faire des copains et à apprécier le moment", a-t-elle expliqué. Si Florie Galli tient à ce que sa fille arrive à être moins dépendante de sa soeur et de son frère, c'est parce qu'elle sait que dans les années à venir ils ne seront pas forcément dans la même classe. Une situation qui angoisse la maman qui aimerait que son enfant soit au moins avec sa soeur Rose.

Concernant l'aîné de la famille, Arthur, il a fait le choix pour sa part d'être moins présent dans le programme. "Vous me demandez pourquoi on voit moins Arthur. Effectivement on le voit moins en story ou dans l'émission et on le verra moins. Arthur grandit et parfois il a envie de partager son quotidien et parfois non ! Il devient petit à petit adolescent, il se cherche un peu et parfois il a envie de s'isoler, de discuter avec ses amis qui prennent une place très importante dans sa vie. Je respecte ça et je le laisse tranquille", avait fait savoir sa mère il y a quelques semaines.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image