Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Royauté

Familles nombreuses : Une mère accusée de violence par sa fille, elle brise le silence

Familles nombreuses : Une mère accusée de violence par sa fille, elle brise le silence
Par Laïa Dabri Rédactrice
Laïa Dabri est curieuse. Hors de question pour elle de ne se cantonner qu'à un genre d'émission à la télévision. De Touche pas à mon poste aux Marseillais ou au Journal Télévisé, il n'y a qu'un pas qu'elle n'hésite jamais à franchir. Embarquez dans son univers où même les séries en tout genre ont leur place.
11 photos
Cindy Reymond n'en peux plus ! Cibles de nombreuses attaques depuis des semaines, l'ancienne candidate de "Familles nombreuses" a pris la décision de briser le silence sur Instagram, le 4 décembre 2021.

Qui s'y frotte s'y pique ! Après avoir été attaquée à de multiples reprises sur les réseaux sociaux par sa fille Ashley, l'ancienne candidate de Familles nombreuses (TF1, saison 1) Cindy Reymond a pris la décision de répliquer à travers un long message posté sur Instagram, le 4 décembre 2021.

La mère qui est à la tête d'une famille de huit enfants n'est pas épargnée par Ashley, qui a quitté le domicile familial à cause de conflits avec ses parents. Le 30 novembre dernier, la jeune femme de 20 ans a assuré que sa mère contactait en cachette son ex-compagnon. Celle qui partage la vie de Fernand a également été accusée de truquer des concours sur les réseaux sociaux, afin de faire gagner des personnes qu'elle connaissait et aurait "laissé les six chiots seuls pendant trois jours pour aller en vacances" et "abandonné trois chats dans la rue". Ce n'est pas tout, Ashley a assuré que sa maman avait été violente avec l'un de ses enfants. Elle l'aurait vue "mettre des grosses claques dans la bouche de [son] frère de 4 ans qui avait la bouche en sang". Enfin, une tante l'a accusée d'escroquerie. "Contente que la vérité éclate enfin, sans compter tout l'argent que ta mère a escroqué à la famille ainsi que les amis proches", pouvait-on lire.

Bien qu'on lui ait conseillé de ne pas s'exprimer sur ces sujets "et de faire des démarches" pour se préserver, Cindy Reymond a fait le choix de prendre la parole pour la première fois, en légende d'une photo de Fernand et elle. Après avoir rappelé que, depuis plusieurs semaines, elle était "la cible d'attaques, d'insultes, d'injures, de diffamation", elle a précisé que tous leurs enfants se portaient à merveille, qu'ils étaient "épanouis" et heureux malgré un état de santé qui "n'est pas toujours évident" pour certains. "Je n'ai jamais prétendu être une maman parfaite et je ne le prétendrai jamais. Je fais au mieux chaque jour pour chacun d'eux, certes je râle, je peux punir, il y a des règles comme chez tout le monde mais certainement pas une maman qui maltraite ses enfants", a-t-elle poursuivi.

Cindy a expliqué que depuis des années, elle se donnait corps et âme pour le bien-être de ses enfants, quitte à s'oublier, volontairement, parfois. "La vie ne nous épargne pas souvent, je n'ai pas eu un parcours facile, une enfance parfois compliquée, des violences conjugales graves pendant des années, les problèmes de santé qui nous tombent régulièrement dessus, mais on fait front parce que nous n'avons pas le choix, pour eux, pour nous. Vous pouvez avoir la rage, la jalousie, la colère mais ça ne vous donne pas le droit de traîner les gens dans la boue !", a expliqué la maman.

Concernant les accusations d'escroquerie, elle a confié que ce n'est pas à elle que la famille a tourné le dos depuis des années. Leurs véritables proches savent comment ils sont et elle les remercie d'ailleurs pour leur soutien. "Concernant, une autre personne, qui ose se l'ouvrir tout simplement par dépit parce que j'ai mis le père de mes enfants qui les a abandonnés, qui n'a jamais rien fait pour eux et qui a un arriéré de pension alimentaire depuis 6 ans et qui ne s'est jamais soucié de mes enfants ou de leur problème de santé au tribunal, j'ai juste envie de dire ferme la stp!!! Parce que les preuves étaient et sont là !! Rageuse !!!", a-t-elle conclu.

A la suite de cette publication, Cindy a pu compter sur le soutien de nombreux internautes, parmi lesquels Elsa de la famille Gayat. "C'est pareil pour nous mais on leur donne plus l'heure gros bisous à vous", a-t-elle écrit.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image