Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Franck Dubosc, vexé, remet sèchement un chroniqueur du Grand Journal à sa place

12 photos
Lancer le diaporama

Invité de Touche pas à mon poste sur France 4 jeudi soir, Franck Dubosc a quitté le plateau de Cyril Hanouna... pour la blague. Un peu plus tôt dans la soirée, au Grand Journal de Canal+, on a vu Dubosc tomber le masque de l'acteur en promo et être à deux doigts de sauter à la gorge du chroniqueur Olivier Pourriol, philosophe et écrivain, qui remplace Ali Baddou. Plutôt que de passer à l'acte, l'acteur remet poliment mais fermement les choses à leur place.

Sur le plateau du Grand journal Franck Dubosc et la belle Valérie Lemercier défendent la comédie d'Eric Lavaine, Bienvenue à bord. Vient le tour d'Olivier Pourriol de poser une question. Visiblement peu inspiré, le chroniqueur lance à Dubosc : "Votre film c'est un peu Bienvenue chez les cons. Est-ce que vous n'en avez pas marre de jouer les cons et ne rêvez pas d'un Tchao Pantin [film qui révèlât le potentiel dramatique de Coluche, en 1983] ? Ou alors y'a-t-il vraiment une jouissance particulière à jouer les cons."

Première tentative d'éteindre l'incendie par Valérie Lemercier qui sent le malaise s'installer à la table : "Il faut être très intelligent pour en jouer un. Un acteur con ne peut pas jouer un con." Dubosc, le visage fermé, mais les yeux toujours doux grand ouvert posés sur son interlocuteur, répond : "Vous avez dit Bienvenue chez les cons. [Bienvenue à bord] c'est plutôt un con qui va chez les autres. Si c'était par ce que vous ne connaissez que Bienvenue chez les Ch'tis comme comédie, il fallait en trouver une autre... si vous me permettez de critiquer votre question. Vous me demandez si j'en ai pas marre, moi j'ai envie de demander aux journalistes si vous n'en avez pas marre de me poser cette question. Jugez mes films et pas ma carrière, je m'en charge."

Remise en place, simple, pas agressive, mais efficace. Le Dieu de la télé peut remercier Valérie Lemercier car elle enchaîne immédiatement pour sauver l'ambiance avec une sortie délicieuse : "Moi je trouve qu'il n'y a pas assez de rôle de conne au cinéma. Étant supérieurement intelligente, même par rapport à Franck, je pourrais jouer une conne..." Une séquence de télévision comme on les aime à revoir...

 

Bievenue à bord d'Eric Lavaine, avec Gérard Darmon, Valérie Lemercier et Franck Dubosc, en salles le 5 octobre.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image