Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

François Hollande répond au tacle de Ségolène Royal par un autre tacle...

10 photos
Lancer le diaporama
François Hollande invité de C à vous, sur France 5, le 19 novembre 2018
S'ils sont restés plus ou moins proches pour le bien de leurs enfants, François Hollande et Ségolène Royal restent tout de même des personnalités médiatiques et politiques capables de coups de griffes... Ainsi, l'ex-président a tenté de répondre aux attaques de son ancienne ministre.

Avec Ce que je peux enfin vous dire, Ségolène Royal se lâche et n'épargne personne ! L'ancienne ministre de l'Écologie s'en prend par exemple aux machos de la politique ainsi qu'à son ancien compagnon, l'ex-président François Hollande. Si elle l'attaque sur le plan personnel pour sa trahison amoureuse, elle s'en prend aussi à son mandat...

Interrogé par la chroniqueuse de C à vous Marion Ruggiéri, François Hollande a été contraint d'entendre les critiques à son encontre formulées dans son livre par Ségolène Royal. "Elle ne vous y épargne pas et revient sur vos réformes. La hausse des impôts : degré zéro de la politique. La loi travail : une désolation. La réforme territoriale : une des pires du quinquennat (...) Une ex-femme de président ne devrait pas dire ça ?", lui a-t-elle demandé. Loin de se dégonfler, François Hollande, qui a admis voir lu le livre de son ex-compagne et ex-ministre, a essayé de répondre avec diplomatie. "Ce qu'elle a dit me paraît très juste, il faut considérer les personnes indépendamment de leur compagnon ou de leur compagne, à un moment ou à un autre", a répondu l'ex-président, qui triomphe en libraire avec Les leçons du pouvoir (120 000 copies vendues).

Alors que Marion Ruggiéri revenait à la charge en disant qu'il se considérait comme "un président normal" et que Ségolène Royal l'avait elle trouvé "désinvolte", il s'est retrouvé bien embêté. "Je ne sais pas à quoi elle a pu faire allusion parce que dans ce quinquennat, qui a été marqué par beaucoup d'épreuves, ce n'était pas le temps de la légèreté. (...) Vraiment, il n'y avait pas de place pour la légèreté, tout était lourd, difficile. Après, on peut ne pas approuver telle ou telle réforme. Je sais combien la disparition de la région Poitou-Charentes [dont elle a été présidente de 2004 à 2014, NDLR] a été cruelle pour elle, parce qu'elle y était très attachée. (...) J'ai fait cette réforme, ça ne plaît pas à tout le monde", a-t-il répondu avec un sourire en coin.

Les prochains repas de famille s'annoncent délicats...

Thomas Montet

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image