Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Royauté

Françoise Hardy victime d'un cancer : détresse respiratoire, hémorragie nasale, elle raconte son supplice

Françoise Hardy victime d'un cancer : détresse respiratoire, hémorragie nasale, elle raconte son supplice
Par Gonzague Lombard Rédacteur
Passionné de chant, des Douze coups de midi et de la discographie de Jul, il rêve de participer à Fort Boyard malgré sa phobie des serpents et du Père Fouras. Son ambition secrète ? Découvrir ce qui se cache derrière le rideau mystère de Bataille et Fontaine pour y chanter en quartet. La vérité est au bout du couloir…
13 photos
Le 25 juin 2019, François Hardy a révélé sur RTL qu'elle était atteinte d'un cancer du larynx. Malheureusement, son état de santé se dégrade et il est difficile, pour la chanteuse, de supporter son quotidien.

La vie ne lui fait plus de cadeaux. Françoise Hardy, qui souffre d'un cancer du larynx, se bat quotidiennement contre la maladie. Malheureusement, les nombreux traitements qu'elle subit pour tenter de remporter la bataille rendent le moindre geste douloureux. Dans les colonnes de L'Obs, la chanteuse de légende raconte cet enfer qui dure depuis plus de deux ans. "A la suite de 45 séances de radiothérapie, je n'ai plus de salive, et ni mes voies nasales ni mon oreille gauche devenue sourde ne sont irriguées normalement, rappelle-t-elle. Entre autres, des détresses respiratoires, des quintes de toux, des obstructions et des hémorragies nasales se produisent non-stop sans prévenir. En même temps, il faut que je passe plus de cinq heures par jour à me préparer les rares choses que je peux avaler."

Je n'ai aucune envie de mourir

Son alimentation est une pierre qui s'ajoute à l'édifice de ses souffrances. C'est bien simple, Françoise Hardy n'a qu'une crainte : retourner à l'hôpital, là où il lui serait impossible d'ingérer les plats "immangeables" et "nocifs" proposés par l'établissement. Avec toutes les conséquences que pourrait avoir le fait qu'elle ne mange plus. Pour autant, l'artiste refuse de baisser les armes et assure qu'elle n'a "aucune envie de mourir". "Mais quand je n'arriverai plus à m'assumer, autrement dit quand mes souffrances quotidiennes deviendront encore plus handicapantes et insupportables, j'en aurai sûrement envie", souligne-t-elle.

Le débat de l'euthanasie n'a jamais vraiment été réglé en France. Bien qu'elle soit autorisée dans des pays proches du nôtre, dont la Suisse ou la Belgique, Françoise Hardy ne serait pas en capacité de fuir vers une mort plus digne, ni même d'effectuer toutes les démarches préalables qui sont particulièrement complexes. "Pendant mes six derniers mois de clinique en 2019, j'ai parlé avec plusieurs personnes qui en étaient à la deuxième ou troisième récidive de leur cancer. Elles n'en pouvaient plus des traitements qui font autant de mal que de bien, et toutes aspiraient à la légalisation de l'euthanasie, raconte-t-elle. C'est pareil pour moi. Ce serait un grand réconfort pour tous les malades de savoir que quand leur état de santé deviendra insupportable, le recours à l'euthanasie sera possible..."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image