Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Gérald Darmanin "fier de son deuxième prénom" : il en dévoile l'origine et répond à Eric Zemmour

Gérald Darmanin "fier de son deuxième prénom" : il en dévoile l'origine et répond à Eric Zemmour
Par Tom Spencer Rédacteur
Fan des corgis, des iconiques Spice Girls, de la princesse Diana et adepte de tea time, Tom Spencer aime notamment relater la vie des membres de la couronne britannique mais n’est jamais contre un petit détour outre-Atlantique.
11 photos
C'est la polémique qui redémarre... Alors qu'Eric Zemmour - supposé candidat à la présidentielle - remet sur le tapis son obsession des prénoms français, la classe politique ne manque pas de rebondir sur le sujet. Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a lui aussi évoqué le sujet.

Flashback : 2018, sur le plateau de Salut les Terriens. Eric Zemmour, jusque là clivant polémiste pour ses opinions et ses propos, s'offre une sortie sur ce qu'il considère être des prénoms français acceptables, s'en prenant ainsi à la chroniqueuse Hapsatou Sy. Tollé sur les réseaux puis, comme de coutume, la Toile passe à autre chose. Septembre 2021, celui qui est désormais probable candidat à la présidentielle remet ça ! Et tout le monde re réagit...

Invité de RTL ce mercredi 15 septembre 2021, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a été questionné sur la polémique du moment. Et celui-ci a alors fait une petite confidence inattendue. "Je suis très fier que mon deuxième prénom soit Moussa", a-t-il lâché. Une remarque pour contrer les propos d'Eric Zemmour qui ne pense pas que l'on puisse se sentir pleinement français et être fier de la France si l'on a pas un prénom pur jus. "Il n'y a pas plus Français qu'un Français de volonté", a ajouté le ministre, qui estime de son côté que le prénom ne fait pas le patriotisme.

Gérald Darmanin -qui devrait prochainement être libéré du poids de la justice dans le cadre de son affaire pour viol -, s'est ensuite expliqué plus longuement sur son deuxième prénom. "Mon grand-père était harki. Il s'est battu en 1940 pour la France. Il a libéré Saint-Amand-Les-Eaux des Allemands, et dans trois semaines, j'ai l'honneur d'inaugurer une rue à son nom : adjudant-chef Moussa Ouaki", a ainsi raconté le ministre âgé de 38 ans.

Invité en face, sur RMC et BFMTV, Eric Zemmour a poursuivi sa croisade pour les prénoms français traditionnels, apportant une nouvelle explication à ses propos. "Soit le prénom n'est rien et je ne vois pas pourquoi on ne donnerait pas un prénom français, soit il est marqueur de l'identité et là il faut donner des preuves d'amour", a-t-il déclaré. Précédemment, l'ancien chroniqueur d'On n'est pas couché déclarait : "Il faut refaire des Français (...) Ce qui me gêne, c'est qu'au bout de trois générations on appelle encore ses enfants Mohamed."

Pour l'heure, bien que pas encore officiellement candidat, Eric Zemmour est testé par les instituts de sondages qui lui donnent jusque 8% des voix, faisant ainsi surtout du mal à Marine Le Pen...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image