Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Gérard Depardieu ne fait pas la grève... des coups de gueule !

Gérard Depardieu fait bien la distinction entre ses rôles au cinéma et ce qu'il est dans la vie réelle ! Du moins, il a laissé au placard son personnage de député-maire communiste dans Potiche (en salles le 10 novembre), le dernier film de François Ozon, quand il s'est exprimé à Abou Dhabi lors d'un festival de cinéma qui a démarré jeudi 14 octobre.

Le quotidien 20min.ch rapporte les propos du comédien, interrogé sur la grogne contre la réforme des retraites en France : "Ce qui se passe aujourd'hui en France est ridicule. Il s'agit d'une manipulation de la part des syndicats", a-t-il déclaré le 16 octobre. Si la réforme prévoit un départ à la retraite passant de 60 à 62 ans, Gérard Depardieu a précisé : "En Espagne, l'âge de la retraite est de 67 ans".

Il n'est toutefois pas le seul à critiquer les grèves puisqu'un autre artiste l'a fait, avec des remarques plus constructives toutefois : Eddy Mitchell a estimé, lorsqu'il a été interrogé par les lecteurs du Le Parisien/Aujourd'hui en France, que la réforme est "irrévocable" mais pensent qu'il y aura "des amendements, notamment pour les femmes, ce qui est logique."

Encore une fois, Gérard Depardieu affirme son point de vue avec férocité. Un nouvel épisode dans la série : Depardieu et ses coups de gueule. Il a déjà insulté une journaliste qui l'a interrogé sur la mort de son fils Guillaume, a pesté à propos de Juliette Binoche qu'il estimait être "rien", contre le "vieillards" des Rolling Stones ou encore sur la façon de travailler de Francis Veber !

Anny Duperey n'y avait pas été de main morte pour qualifier son comportement , et, avec ce nouvel esclandre, il va en agacer encore d'autres. Avec le monstre sacré du cinéma qu'est Gérard, la langue de bois n'existe pas et il impose ses opinions, qu'elles plaisent ou non !
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image