Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Gérard Lenorman, traité de bâtard dans son enfance : 'J'en ai beaucoup souffert'

8 photos
Lancer le diaporama

Avec sa Ballade des gens heureux, Gérard Lenorman peut se targuer d'être l'un des chanteurs français les plus populaires. Invité à se confier par Frédéric Lopez dans La Parenthèse inattendue du mercredi 7 mai, l'artiste a ouvert son coeur et évoqué son enfance marquée par le manque d'amour de sa mère.

Comme le prouve Gérard Lenorman, mettre des mots sur ce qui nous a fait souffrir enfant n'est pas toujours simple. C'est donc tant bien que mal que le chanteur a tenté d'expliquer ô combien il aurait aimé que sa relation avec sa mère soit plus tendre. "Moi je suis né dans des circonstances un petit peu particulières et pas très glorieuses...", a-t-il commencé à raconter avant de se lancer dans une phrase difficilement intelligible pour ceux qui ignorent tout de son histoire familiale : "... C'est-à-dire un envahisseur qui laisse des suites dans un village en Normandie où tout se sait en quelques secondes, et puis la honte. (...) J'en ai souffert car j'entendais des trucs que je ne comprenais pas, des mots qui me paraissaient barbares comme 'bâtard'." Comme il l'a évoqué il y a quelques années dans le magazine Paris Match, Gérard Lenorman, né en 1945, est le fruit d'une relation entre sa mère et un soldat allemand. Une situation qui, comme il le dit lui-même, était évidemment honteuse à l'époque. Est-ce pour cela que sa mère n'a jamais été proche de lui ?

Dans la bande-annonce, on peut voir Frédéric Lopez tenter d'y voir un peu plus clair sur ce manque d'amour. "Elle vous dit : 'Ne m'appelez pas maman ?' Ou est-ce induit ?'", demande-t-il. "Un jour, elle me dit ça. C'était le jour de son mariage, j'avais une dizaine d'années. J'étais mis à l'écart et pour moi, c'était une scène atroce car j'étais content que ma mère se marie", se souvient Gérard Lenorman. Un souvenir qui semble encore très douloureux aujourd'hui.

Sarah Rahimipour

Julie Ferrier, Gérard Lenorman et Nathalie Dessay dans La Parenthèse inattendue sur France 2, le mercredi 7 mai, à 22h25.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel