Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Gérard Louvin et son mari accusés de viols sur mineurs : les enquêtes classées sans suite !

Gérard Louvin et son mari accusés de viols sur mineurs : les enquêtes classées sans suite !
Par Tom Spencer Rédacteur
Fan des corgis, des iconiques Spice Girls, de la princesse Diana et adepte de tea time, Tom Spencer aime notamment relater la vie des membres de la couronne britannique mais n’est jamais contre un petit détour outre-Atlantique.
11 photos
Un soupir de soulagement. Le producteur Gérard Louvin et son mari Daniel Moyne évitent le pire puisque la justice a décidé du classement sans suite des enquêtes dont ils étaient l'objet. Les deux hommes étaient notamment accusés de viols sur mineurs, ce qu'ils ont toujours farouchement nié.

Une page se tourne. Pour Gérard Louvin, incontournable producteur du petit écran, et son mari Daniel Moyne, l'heure est au soulagement. Comme le dévoile l'AFP ce lundi 4 avril 2022, les deux enquêtes pour "viols sur mineurs" dans lesquelles ils étaient accusés ont été classées sans suite par le parquet de Paris. Selon des sources proches du dossier, la décision a été actée en janvier dernier.

Ces deux enquêtes avaient été ouvertes en janvier et août 2021 par le parquet de Paris. Dans le cadre de la première, le classement sans suite a été choisi en raison de la prescription des faits supposés alors que, dans le cas de la seconde enquête, c'est au motif "d'infraction insuffisamment caractérisée" que le classement sans suite a été requis. Pour les avocats des deux hommes, qui ont toujours nié les accusations dont ils faisaient l'objet, c'est évidemment une immense victoire. "C'est une juste application de la loi pénale, il est tout à fait normal que Gérard Louvin soit mis totalement hors de cause par la justice française", a commenté son avocat, Christophe Ayela. "C'est une victoire. La justice a été rendue, c'est un grand soulagement, ça été une procédure longue et douloureuse pour mon client. On est content d'avoir fait confiance à notre système juridique, car aujourd'hui, leur honneur est lavé", a réagi Céline Bekerman, avocate de Daniel Moyne.

Malheureusement, dans ce genre de dossier, le tribunal médiatique a déjà fait des dégats...

Pour rappel, la vilaine affaire avait commencé en janvier 2021 lorsqu'Olivier, neveu de Gérard Louvin, avait porté plainte contre son oncle en l'accusant d'avoir "favorisé" des viols dont il aurait été victime dans les années 1980 par Daniel Moyne. Par la suite, plusieurs autres plaintes pour des "viols" et "agressions sexuelles" visant le couple avaient été déposées à Paris, et une enquête préliminaire avait été ouverte par le parquet de la capitale.

Début août, le parquet de Paris avait ouvert une autre enquête, également "pour viols sur mineurs", après un témoignage indirect accusant les deux hommes d'organiser "des parties sexuelles payantes avec des mineurs des favelas" au Brésil en 2004, ce qu'ils contestaient. Cette autre procédure "a quant à elle été classée sans suite", également en janvier, "pour cause d'infraction insuffisamment caractérisée", a aussi indiqué le parquet de Paris.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image